Venezuela : le chavisme sur la sellette

le
2
Depuis plusieurs semaines, des manifestations fleurissent un peu partout au Venezuela pour protester contre le gouvernement de Nicolas Maduro.
Depuis plusieurs semaines, des manifestations fleurissent un peu partout au Venezuela pour protester contre le gouvernement de Nicolas Maduro.

Il aura fallu trois semaines de heurts, 14 morts et 140 blessés, avant que le président vénézuélien Nicolás Maduro n'opte pour le dialogue face au mouvement étudiant. Initiées début février, ces protestations, rassemblant jusqu'à plusieurs milliers de jeunes, dénoncent l'insécurité endémique dans le pays - un homicide toutes les 21 minutes - et la crise économique omniprésente. "Tous les courants sociaux, politiques, corporatistes, religieux" ont été conviés à cette conférence "pour la paix", a rappelé le successeur de l'ancien leader bolivarien Hugo Chávez. Autour de la table, le "secteur économique privé" et "la Conférence épiscopale du Venezuela" étaient même présents, rappelle Adeline Joffres, docteur en sciences politiques à l'université Paris-3. "Cela indique un début de dialogue." Étrangement, les leaders étudiants et les recteurs d'université, eux, semblaient ne pas avoir été conviés.

En parallèle de la grand-messe, les manifestants - moins nombreux que d'ordinaire - continuaient de battre le pavé dans plusieurs villes du pays pour appeler à la libération de leurs camarades. Ils étaient imités par des partisans du gouvernement chaviste rassemblés en soutien devant le palais présidentiel. En signe d'apaisement, le ministère public annonçait hier l'arrestation de plusieurs agents du renseignement, "pour leur responsabilité" dans la mort de manifestants ces dernières semaines. Un geste apparemment insuffisant, les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nono67 le jeudi 27 fév 2014 à 18:00

    victorin lurel ?? il a forcé sur le t punch avant de dire une telle co nnerie

  • M3435004 le jeudi 27 fév 2014 à 17:48

    "Chavez c'est de Gaulle plus Léon Blum" Victorin Lurel ! Ce pourrait être aussi du PSDI.