Venezuela : l'opposition obtient les signatures nécessaires à un référendum anti-Maduro

le
0
Le président du Venezuela Nicolas Maduro lors d'une parade militaire, le 24 juin à Caracas.
Le président du Venezuela Nicolas Maduro lors d'une parade militaire, le 24 juin à Caracas.

La décision finale est à présent dans les mains du Conseil national électoral (CNE). Il doit décider, d’ici le 26 juillet, si le référendum peut être convoqué.

L’opposition vénézuélienne a annoncé, vendredi 24 juin, avoir obtenu la validation des signatures nécessaires pour demander la convocation d’un référendum révocatoire contre le président Nicolas Maduro. Il appartient à présent au Conseil national électoral (CNE), que l’opposition accuse d’être contrôlé par le camp Maduro, de décider, d’ici le 26 juillet, si le référendum peut être convoqué.

« La quantité minimale de signatures nécessaire a été clairement dépassée », a déclaré Vicente Bello, coordinateur pour les affaires électorales de la Table de l’unité démocratique (MUD), la coalition de l’opposition vénézuélienne. Il parlait à l’issue de la dernière des cinq journées, au cours desquelles 200 000 signatures devaient être validées par les autorités électorales.

De lundi à vendredi, des milliers de Vénézuéliens se sont rendus dans les centres électoraux pour faire valider leurs signatures avec leurs empreintes digitales. Henrique Capriles, principal dirigeant de l’opposition, a annoncé qu’à la date de vendredi, 409 313 personnes étaient ainsi venues faire valider leurs signatures dans tout le Venezuela.

Le pays en ébullition « Le grand perdant de la journée d’aujourd’hui est Nicolas Maduro, que nous allons révoquer cette année », a lancé M. Capriles. « Mission accomplie, cher Venezuela », a-t-il déclaré plus tard sur son compte Twitter. Au terme d’un processus complexe, les adversaires de M. Maduro doivent réunir quelque quatre millions de signatures pour que le CNE l...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant