Venezuela : Capriles dénonce les mensonges de Maduro

le
0
Le chef de l'opposition s'est montré combatif dès l'officialisation de sa candidature à la présidentielle du 14 avril. Il s'est attiré les foudres du dauphin de Chavez en lui reprochant des abus de pouvoirs. » Nicolas Maduro plonge dans le bain électoral » VIDÉO - Chavez sera embaumé «comme Lénine»

«Menteur» contre «fasciste», la bataille pour la succession de Hugo Chavez au Venezuela, le 14 avril, a donné lieu dimanche à des premiers échanges acerbes entre le candidat confirmé de l'opposition, Henrique Capriles, et le président par intérim Nicolas Maduro.

À peine le gouverneur Capriles a-t-il confirmé dimanche soir sa candidature lors d'une conférence de presse au cours de laquelle il a notamment accusé le pouvoir d'«utiliser le corps du président (Hugo Chavez) pour faire campagne» que Nicolas Maduro est intervenu à la télévision officielle pour l'accuser de «chercher la violence». «Aujourd'hui, nous avons vu le visage nauséabond du fasciste qu...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant