#VendrediLecture : les conseils littéraires de Sarkozy déchaînent Twitter

le
0
#VendrediLecture : les conseils littéraires de Sarkozy déchaînent Twitter
#VendrediLecture : les conseils littéraires de Sarkozy déchaînent Twitter

Nicolas Sarkozy lit Ernest Hemingway. En tout cas, c'est ce que l'ancien chef de l'Etat explique aux internautes sur une photo publiée sur son compte Twitter.

«L'adieu aux armes» de l'auteur américain est «un bon livre pour l’été, l'idéal pour se reposer et se ressourcer», écrit l'actuel patron des Républicains (ex-UMP), tout en souhaitant un «bon vendredi» à ses 822 000 followers. 

Un bon livre pour l’été, l'idéal pour se reposer et se ressourcer. Bon vendredi à tous ! -NS #VendrediLecture pic.twitter.com/2YxDXwF1Sd— Nicolas Sarkozy (@NicolasSarkozy) 31 Juillet 2015

Et comme sur Twitter, rien ne passe sans repasser, les internautes se sont emparés du lecteur Nicolas Sarkozy pour le détourner à foison. La photo de l'homme est toujours la même mais le livre change. On peut ainsi voir Sarkozy lire «Oui-Oui» ou encore «La politique pour les nuls», voire un livre de «Tom-Tom et Nana». 

Je ris de bon cœur ! #VendrediLecture #Sarkozy pic.twitter.com/qru9ZTKRr3— Tr|s (@TristanRbs) 31 Juillet 2015

Un bon livre pour l’été, l'idéal pour se reposer et se ressourcer.

Bon vendredi à tous ! - c3

#VendrediLecture pic.twitter.com/fhnmJoED18— Cédric Alcacer (@c3drO34) 31 Juillet 2015

Le magazine en ligne Brain y est également allé de son montage en montrant Nicolas Sarkozy nous conseiller de lire «La politique pour tous», écrit par l'un de ses cofondateurs, Josselin Bordat. Des tweets plus «diffamatoires» montrent Nicolas Sarkozy se renseigner sur «La vie après la prison». Enfin, le plus drôle concerne une autre bourde de Nicolas Sarkozy. On le voit lire «1793» de Victor Hugo, comme il l'avait lui-même confié lors d'un meeting alors que le livre original s'appelle «Quatrevingt-treize». 

#VendrediLecture pic.twitter.com/Y8X1ZixgDw— Brain Magazine (@brainmagazine) 31 Juillet 2015

Un bon livre pour l’été, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant