Vendre et acheter ailleurs : conseils pour bien faire

le
0

Lorsqu'on souhaite vendre un bien immobilier en vue d'en acquérir un autre, il est important d'être attentif à la meilleure solution financière : vendre ou acheter en premier ?

Vendre en premier

L'option la plus rassurante, pour un vendeur souhaitant ensuite acheter un nouveau bien immobilier, est sans doute de commencer par trouver un acheteur pour sa résidence actuelle.

L'avantage est de limiter les risques financiers, puisqu'on évite alors d'assumer deux crédits immobiliers simultanément. De plus, l'achat à venir est facilité dans la mesure où l'on connaît précisément son budget, fruit de sa vente. Car toutes les transactions ne s'effectuent pas au prix du marché. En vendant en premier lieu, on s'oriente vers un achat en parfaite connaissance de cause sur ses possibilités.

Acheter en premier

L'achat d'un bien avant la vente de son logement permet avant tout d'économiser sur la période transitoire, qui se déroule bien souvent en location. Cela signifie également un déménagement en moins, à organiser et financer.

Dans l'immobilier, l'achat peut se décider sur un coup de cœur. Il peut être dommage de laisser passer un bien intéressant en voulant à tout prix attendre de vendre.

Les délais à prendre en compte

Lorsqu'un acheteur signe une promesse de vente sur une maison, cela ne signifie pas que la transaction est effectuée. Il existe en effet un délai de rétractation de sept jours. De plus, l'accord de prêt immobilier doit être obtenu : ce qui peut prendre trois mois.

Par ailleurs, si le fruit d'une vente doit financer un achat, la souscription d'un crédit-relais est souvent nécessaire.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant