Vendée Globe : Yann Eliès, pour une revanche

le
0
Vendée Globe : Yann Eliès, pour une revanche
Vendée Globe : Yann Eliès, pour une revanche
Huit ans après son accident lors du Vendée Globe 2008-2009, où il avait été contraint à l'abandon après s'être cassé la jambe au sud de l'Australie, Yann Eliès va retrouver le tour du monde en solitaire en 2016, à la barre de l'ancien Safran de Marc Guillemot.

Quel meilleur bateau que celui qui était venu vous secourir ? Ironie du sort ou pas, c'est bel et bien l'IMOCA (monocoque de 60 pieds, soit 18,28m de long) Safran, avec lequel Marc Guillemot s'était détourné en 2008 pour lui porter secours, que Yann Eliès a choisi pour repartir autour du monde en solitaire.

Grâce à son partenaire Groupe Queguiner, qui le sponsorise également en circuit Figaro, le natif de Saint-Brieuc a pu acquérir le monocoque, construit en 2007 et premier d'une génération alliant légèreté et performance. Après un chantier d'optimisation et une dixième participation à la Solitaire du Figaro, Yann Eliès compte participer à plusieurs courses en double, dont la Transat Jacques Vabre en 2015, pour enfin prendre sa revanche sur le tour du monde qui lui a si longtemps résisté..

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant