Vendée Globe : Samantha Davies est arrivée à Madère

le
0

Moins d'une semaine après le départ du Vendée Globe, Samantha Davies est déjà de retour à terre. Beaucoup trop tôt au goût de la navigatrice anglaise, qui a démâté jeudi soir et qui a été contrainte d'abandonner le Vendée Globe...et son mât au milieu de l'océean. Elle est arrivée samedi matin à Madère, où elle a été par son compagnon Romain Attanasio et par son boat captain Erwan Lemeilleur.

« Ce Vendée Globe a été trop court. J?ai si longtemps rêvé de naviguer vite dans le Grand Sud mais je n?irai pas cette année. Je n?ai même pas vu un poisson volant, ni la Croix du Sud, ni même un albatros. Je garderai beaucoup de souvenirs de ce Vendée Globe (pas juste la course mais aussi les préparatifs) mais le souvenir que j?aurai du mal à effacer, c?est celui de l?instant où j?ai coupé le dernier câble pour libérer mon mât blessé dans l?océan. C?est difficile de décrire les émotions qui parcourent votre tête à ce moment ? j?espérais presque être capable de tout ramener mais je savais cela impossible, tout comme le rêve de finir la course. Je l?ai laissé partir et éclairée par ma lampe frontale, je l?ai regardé flotter doucement et sombrer dans l?océan. Cependant, ce n?est pas un échec. J?étais sur la ligne de départ avec un joli bateau et derrière moi, une équipe incroyable, une grande famille de sponsors et beaucoup beaucoup de supporters. Savéol est encore là, on peut la réparer et je vais bien. Au vu des conditions au moment du démâtage, je peux m?estimer heureuse. WE WILL BE BACK! », a écrit Sam Davies dans un dernier messsage à bord de Savéol.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant