Vendée Globe : Riou repart pour un tour

le
0
Vendée Globe : Riou repart pour un tour
Vendée Globe : Riou repart pour un tour
Le skipper français Vincent Riou (42 ans), vainqueur du tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance en 2005, a officialisé mardi sa participation au prochain Vendée Globe dont le départ sera donné en novembre 2016 aux Sables d'Olonne.

Ses espoirs de victoire sur le dernier Vendée Globe s'étaient évanouis le 25 novembre 2012 au large du Brésil, son monocoque ayant heurté une bouée métallique au beau milieu de l'Atlantique. Très touché par ce nouveau coup du sort, Vincent Riou, qui avait démâté quatre ans plus tôt après avoir sauvé Jean Le Cam (ndlr : il avait finalement été classé 3eme par la direction de course), se posait alors sérieusement la question de son engagement futur sur « l'Everest des mers ». Avait-il encore un avenir dans la plus grande course au large du monde ? Pouvait-il encore espérer conquérir une deuxième victoire après son triomphe de 2005 (en 87j, 10h47'55'') ? Mardi, le skipper de Pont-l'Abbé a livré sa réponse sur le sujet. Après plusieurs mois de réflexion et malgré une nouvelle mésaventure sur la récente Route du Rhum (abandon le troisième jour sur avarie), il a décidé de repartir à l'assaut du Vendée Globe en 2016 !

Toujours soutenu par PRB, une entreprise de bâtiment vendéenne présente dans la voile depuis bientôt 25 ans, Riou prendra le départ à la barre du même monocoque 60 pieds (18,28m de long) qu'en 2012, un plan VPLP/Verdier de 2010. « Je suis très heureux d'annoncer aujourd'hui que je repars à la conquête du Vendée Globe, déclare le navigateur finistérien dans un communiqué. J'avais toujours dit que j'annoncerai ma participation après la Route du Rhum. C'est chose faite. Le Vendée Globe est un projet très engageant et j'avais besoin de temps pour être sûr d'avoir l'envie d'y retourner. Mais cela ne fait aucun doute, l'envie est bien là et je suis impatient de me retrouver sur la ligne de départ. J'ai tout connu sur cette course, la victoire, le sauvetage de Jean puis l'abandon la dernière fois. J'ai envie d'écrire une nouvelle page. Je sais que le scénario n'est jamais le même. Et je sais aussi que mon bateau est ultra-compétitif, j'ai confiance dans nos capacités à mener une nouvelle fois les couleurs de PRB au plus haut ! »

Sur le Tour de France en 2015

Premier skipper à officialiser sa participation, Riou, dont ce sera le quatrième Vendée Globe (un record), va permettre à PRB de prendre part à son septième tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance. Pour une troisième victoire après Desjoyeaux en 2001 et Riou en 2005 ? « Chez PRB, nous sommes prêts !, se réjouit Jean-Jacques Laurent, président de PRB. Prêts pour notre 7eme Vendée Globe. Nous sommes heureux d'accompagner Vincent depuis dix ans. Ce sera son quatrième Vendée Globe sous nos couleurs. L'histoire qu'il a écrite est déjà belle malgré la frustration de la dernière édition. Nous savons que les mois à venir vont être faits de sérieux et de concentration car le Vendée Globe est une course qui ne s'improvise pas. Vincent est très enthousiaste à l'idée de retourner naviguer autour du monde et nous aussi. L'histoire de PRB est intimement liée à ce tour du monde et nous lui devons de grandes émotions. Mais pas seulement. Le chef d'entreprise que je suis n'est pas philanthrope. Cela fait maintenant 22 ans que nous faisons du sponsoring voile et nous savons combien cela a été important dans le développement de notre société. Le Vendée Globe est aussi une immense fête, un événement populaire sans pareil et nous sommes vraiment heureux d'en être un acteur privilégié. »

Avant cette huitième édition du Vendée Globe, Vincent Riou disputera pour la première fois l'été prochain le Tour de France à la voile à bord d'un Diam 24. « Vincent ne sera pas dépaysé puisqu'il navigue sur le circuit Diam 24 depuis la saison dernière, précise un communiqué de PRB. Il a d'ailleurs remporté toutes les courses organisées en 2014. Ce trimaran sportif monotype sera le nouveau support de la classique estivale en juillet 2015. Avec une trentaine de concurrents attendus, le niveau sportif de l'épreuve s'annonce relevé et c'est aussi ce qui plait à Vincent. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant