Vendée Globe : passe d'armes entre Amedeo et Le Cam

le
0
Fabrice Amedeo est arrivé 11e de la course en solitaire. Un tour du monde qu'il a bouclé en 103 jours.
Fabrice Amedeo est arrivé 11e de la course en solitaire. Un tour du monde qu'il a bouclé en 103 jours.

C'est la réponse, amère, d'un « retardataire » à celui que l'on surnomme le « Roi Jean ». Une passe d'armes très rare dans le monde de la navigation. Arrivé samedi à la 11e place pour son premier Vendée Globe, le navigateur et journaliste Fabrice Amedeo a peu goûté les propos tenus par Jean Le Cam qui a, lui, bouclé son tour du globe fin janvier arrivant 6e. « C'est le Vendée Globe des extrêmes, moi je ne m'en sors pas trop mal. Le 7e, il est à 2 000 milles après, c'est le gros n'importe quoi? » a déclaré Le Cam, ajoutant à propos des derniers de la course ? dont six sont encore en mer ? qu'« on frôle le ridicule ». Dans une lettre ouverte publiée sur son blog, le skipper Amadeo lui a reproché de tenir un discours « condescendant ».

Lire notre article Armel Le Cléac'h, l'exploit au bout du suspense !

« Ma déception est à la hauteur de l'admiration que je te voue depuis toutes ces années. J'ai suivi avec passion ton Vendée Globe 2004 sous les couleurs de Bonduelle et le match haletant avec Vincent Riou. J'ai vibré en 2008 et tremblé lorsque tu as été sauvé par Vincent. J'ai admiré en 2012 ton Vendée Globe sur un bateau d'ancienne génération. Et j'ai suivi cette année le magnifique match avec Yann Elies et Jean-Pierre Dick, mais cette fois-ci en étant dans ton sillage », écrit Fabrice...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant