Vendée Globe : Kito de Pavant dépité

le
0
Vendée Globe : Kito de Pavant dépité
Vendée Globe : Kito de Pavant dépité

Les failles du système AIS (Automatic Identification System)
Le problème du système AIS, c?est que les bateaux qui ne sont pas équipés du système, on ne les détecte pas. C?est un piège ce truc-là, car on n?a pas moyen de les voir. Je suis allé me coucher au mauvais moment. Mais même si j?avais été debout, je ne l?aurais pas vu non plus. Il suffit de cinq minutes à l?intérieur du bateau et c?est trop tard. Je n?ai pas reçu d?appel.

Les circonstances du choc avec le chalutier
Sur le chalutier, je pense qu?ils n?étaient pas en veille non plus. Ils devaient travailler ou dormir ou je ne sais pas quoi. Ça a été un choc. Je les ai entendus gueuler mais c?était évidemment trop tard. J?ai bondi sur le point et j?ai fait ce qu?il fallait pour que le mât ne tombe pas. Car quand j?ai vu les dégâts, j?ai pensé tout de suite au mât. On a sauvé au moins ça, mais ça ne change pas grand-chose. Je n?ai pas de colère contre les pêcheurs. J?ai une colère contre moi, car ce truc-là n?aurait pas dû arriver. On ne pouvait pas le prévoir, bien sûr, mais je m?en veux de m?être couché au mauvais moment. En solo, il y a des risques de collision avec les cargos, les pêcheurs? Et ça peut arriver au Portugal comme au Sénégal ou au large du Cap-Vert ou du Brésil. Ça peut arriver partout.

L?abattement d?un skipper qui voit tous ses espoirs ruinés
On dépense une énergie folle depuis des années, des mois, et tout est par terre. C?est terrible. Il y a vraiment beaucoup de dégâts, y compris à l?avant. Il n?y a plus de bout-dehors, il y a un trou dans la coque. Mais le bateau est en sécurité, il n?y a pas de problèmes. J?ai sécurisé le mât et là, il y a entre 17 et 18 n?uds de vent. J?arrive doucement, je me rapproche de Cascais, je suis sur la route maintenant, à une soixantaine de milles. J?arriverai en fin de soirée au Portugal et on réfléchira ensuite à ce qu?on fait. Mais, immédiatement, c?est surtout de se dire que ça va bien de quitter encore une fois le Vendée Globe après deux jours de course. On a fait tellement de boulot pour passer ces trois mois de course que deux fois deux jours, ce n?est pas possible.

Source : Vacation officielle Windreport?/Groupe Bel

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant