Vendée Globe: Bernard Stamm disqualifié

le
0
LE SUISSE BERNARD STAMM DISQUALIFIÉ DU VENDÉE GLOBE
LE SUISSE BERNARD STAMM DISQUALIFIÉ DU VENDÉE GLOBE

par Sophie Greuil

PARIS (Reuters) - Le bateau "Cheminées Poujoulat" du Suisse Bernard Stamm a été disqualifié du Vendée Globe pour avoir reçu une assistance lors d'un arrêt dans les mers du Sud, annonce mercredi la direction de la course.

Le jury du Vendée Globe reproche au skipper de s'être amarré à un navire scientifique et d'avoir reçu l'aide, même s'il ne l'avait pas demandé, d'un membre d'équipage de ce bateau, alors qu'il s'était arrêté pour effectuer des réparations près des îles Auckland.

L'épreuve se déroule sans escale et sans assistance, ce qui interdit aux concurrents de recevoir une quelconque aide extérieure.

A 49 ans, Bernard Stamm était lancé dans son troisième Vendée Globe après deux abandons en 2000-2001 et 2008-2009.

Le skipper suisse avait interrompu sa navigation le 22 décembre dernier afin de réparer ses hydrogénérateurs et s'était mis à l'abri près des îles Auckland, au sud de la Nouvelle-Zélande.

Le lendemain, voyant son bateau dériver vers le navire scientifique "Professeur Khomorov" qui mouillait non loin du sien, le skipper avait décidé dans l'urgence d'utiliser ce dernier comme ancre.

Il avait alors commencé à préparer son bateau pour repartir mais, entre-temps, un membre d'équipage du navire scientifique était montée à bord de "Cheminées Poujoulat" et avait commencé à relever son ancre.

"Quand je l'ai vu à bord, je n'ai pas trouvé d'argument qui justifiait de le renvoyer du bord", a dit Bernard Stamm.

Il était alors retourné à la barre tandis que la personne à l'étrave jetait le câblot sur le bateau russe pour l'amarrer puis quittait le 60 pieds sur son pneumatique.

"FORCE MAJEURE"

Aujourd'hui, Bernard Stamm évoque "un cas de force majeure pour lequel il fallait agir de la sorte" afin de mettre son bateau en sécurité et ne pas créer de problème au navire voisin.

Le jury indépendant du Vendée Globe a cependant conclu qu'il avait violé les règlements de la course autour du monde.

"Bien que non demandée, l'assistance du membre d'équipage reçue par 'Cheminées Poujoulat' pour sécuriser le bateau et pour éviter de créer des problèmes au 'Professeur Khoromov' constitue une infraction à l'Avis de Course 3.2, et le contact matériel avec un autre bateau en s'y amarrant constitue une infraction à l'Avis de course 3.2 et au Principe de l'Avis de Course 3", dit la direction du Vendée Globe.

Bernard Stamm, qui était dixième sur treize à près de 2.800 milles du leader François Gabart au dernier pointage, mercredi matin, a 24 heures pour faire appel de sa disqualification.

La course ne compte donc plus que 12 solitaires sur les vingt qui étaient au départ.

François Gabart menait toujours la flotte sur "Macif" après avoir été le premier à passer le Cap Horn en le temps record de 52 jours, mardi.

Au classement de 08h00 GMT, le Charentais devançait Armel Le Cléac'h sur "Banque Populaire" de quinze milles.

Il se trouve désormais à moins de 6.800 milles des Sables d'Olonne et les organisateurs l'attendent entre le 26 et le 28 janvier 2013.

S'il y parvient, il pourrait battre le record de ce tour du monde, détenu depuis la dernière édition par Michel Desjoyeaux qui avait bouclé la course en 84 jours.

Avec Gregory Blachier, édité par Jean-Philippe Lefief

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant