Velux s'attaque au marché des grands bâtiments

le
0
Le roi danois de la fenêtre de toit a fait appel à l'architecte Norman Foster pour concevoir une nouvelle gamme destinée aux immeubles et autres bâtiments publics.

Après la maison, les bâtiments publics. Velux, qui vend aux particuliers des fenêtres de toit depuis 70 ans avec un succès inégalé, veut refaire le coup dans les bureaux, les hôpitaux, les hôtels, les centres commerciaux... En clair, le groupe danois va désormais installer des baies vitrées ou des puits de lumière dans ces lieux très fréquentés. Velux a en effet besoin d'un relais de croissance car il est rattrapé par le ralentissement économique.

L'année dernière, le chiffre d'affaires de cette institution présente dans 42 pays a continué à progresser (2,4 milliards d'euros contre 2,3 milliards en 2010). En revanche, ses profits ont chuté, passant à 140 millions contre 237 millions un an plus tôt.«Or ce nouveau marché des bâtiments publics représente 1 milliard», s'enthousiasme Jorgen Tang-Jensen, directeur général du groupe.

Pour croquer une part de ce gros gâteau, Velux avance prudemment. Il a mis quatre ans pour développer des modèles de baies vi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant