VELCAN: RESULTATS FINANCIERS DU PREMIER SEMESTRE : EBITDA EN PROGRESSION ET RESULTAT NET POSITIF

le
0

30.06.2012*

(6 Mois)

30.06.2011*

(6 Mois)

Chiffre d’Affaires (M€)

2.6

2.8

EBITDA (M€)

0.6

0.5

Résultat Net (M€)

2.2

-3.4

 

30.06.2012*

 

 

31.12.2011

Capitaux Propres (M€)

131

133

Trésorerie et équivalents (M€)

95

97

            * Comptes consolidés non audités

Le rapport semestriel d’activité, comprenant les bilans et compte de résultat consolidés intermédiaires au 30 Juin 2012 (non audités), sera mis en ligne sur les sites d’Euronext et de la Société le 12 Octobre 2012.

Commentaires de la Direction

-       Le chiffre d’affaire de 2.6 m€ est presque intégralement constitué des ventes d’électricité de la centrale Rodeio Bonito au Brésil et est stable par rapport au premier semestre 2011. L’EBITDA est positif, comparable à celui de l’exercice précédent.

-       Les revenus financiers se sont élevés à 3.4 m€, dont 1.8 m€ de revenus hors change, en nette diminution par rapport au premier semestre 2011 (3.8m€) en raison de la cession des bons gouvernementaux brésiliens en septembre 2011. L’impact de change global sur les capitaux propres du groupe est légèrement négatif avec 1.6 m€ de gains de change impactant positivement le résultat net et -2.1 m€ de variation de change latente négative des réserves de conversion, imputée directement sur les capitaux propres et dans le résultat global (Cette perte est essentiellement liée à la dépréciation du real brésilien et à l’impact sur la valeur des prêts intra-groupe ayant servi à financer le barrage brésilien de Rodeio Bonito).

-       Les coûts opérationnels sont stables par rapport au premier semestre 2011. Les amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles liés à la centrale Rodeio Bonito se sont élevés à 677 k€, les provisions liées aux immobilisations incorporelles et corporelles en cours sur les projets en cours de développement se sont élevées à 1.4 m€ essentiellement sur le projet brésilien Cabuy, pour lequel le groupe ne constate aucune amélioration (-700 k€) dans ses démarches. Le litige avec les minoritaires de la société Rodeio Bonito Hidreletrica SA, détentrice de la centrale hydroélectrique Rodeio Bonito a été résolu en février 2012. La provision de 900 k€ a été reprise, impactant positivement le résultat opérationnel du groupe, les deux parties s’étant mises d’accord sur le paiement d’un complément du prix de la concession de 1.5 mBRL en échange de la renonciation des demandeurs à devenir actionnaires de la société à 5%.

-       En Inde, le Groupe a poursuivi le développement des concessions hydro-électriques de l’Arunachal Pradesh obtenues en 2007. Les équipes travaillent à l’acquisition des terres, à l’obtention des diverses autorisations administratives locales et centrales et à la finalisation des études techno-économiques. L’approbation des études techniques par l’Autorité Centrale de l’Electricité ou CEA (Central Electrical Authority) et l’examen des demandes de licences environnementales sont toujours en cours.

-       Au Laos, le groupe a avancé sur les études techniques des projets Nam Ang Tabeng (35 MW) et Nam Phouan (25MW) et devrait bientôt pouvoir se prononcer sur la faisabilité technique et économique (rentabilité) du projet Nam Phouan.

Le groupe prospecte également, à un stade plus ou moins avancé selon les projets, dans d’autres pays émergents dont l’Indonésie.

* * * * * * *

 

 

A propos de Velcan Energy

  • Velcan Energy développe et exploite des concessions hydroélectriques dans les pays émergents.

  • La société a pour objectif de devenir l’un des leaders du marché des concessions hydroélectriques de moins de 200 MW, en Inde, au Brésil et au Laos entre autres. Ces concessions sont attractives car :

    • Ces pays souffrent de sous-capacités de production d’électricité. Le problème est particulièrement crucial en Inde où 650 millions d’individus n’ont pas d’accès régulier à l’électricité.

    • Ces problèmes de sous-capacités ont conduit les gouvernements indien et brésilien à libéraliser le marché de l’électricité en l’ouvrant à des compagnies privées et étrangères.

    • Idéalement situé en Asie du Sud-Est, le Laos veut exporter vers des pays où la demande en électricité croît très fortement tels que la Thaïlande, le Vietnam, le Cambodge et la Chine.

    • Ces pays ont un énorme potentiel inexploité en matière d’hydro-électricité : 100 000 MW en Inde, 190 000 MW au Brésil et 20 000 MW au Laos.

  • En octobre 2012, Velcan Energy :

    • a fini de construire et a mis en service sa première concession hydro-électrique au Brésil (15 MW),

    • possède des droits relatifs à des projets de concessions hydroélectriques totalisant plus de 600 MW en Inde, au Brésil et au Laos (part du Groupe),

    • a un accord avec le Gouvernement Laotien pour co-développer 300 MW,

    • prospecte activement dans de nouveaux pays émergents.

  • L’équipe technique de Velcan Energy qui est composée de vétérans du secteur est une des plus expérimentées au monde pour la construction et l’exploitation de centrales hydroélectriques.

  • Velcan Energy, dont le siège social est à Paris, emploie plus de 50 personnes dans ses bureaux (New Delhi, Paris, Vientiane et Sao Paulo) et sur les sites de ses concessions.

 

 

Avertissement

Le présent communiqué contient des informations prospectives relatives au potentiel des projets en cours et/ou des projets dont le développement a débuté. Ces informations constituent des objectifs rattachés à des projets et ne doivent en aucun cas être interprétées comme des prévisions directes ou indirectes de bénéfice. L’attention du lecteur est également attirée sur le fait que la réalisation de ces objectifs dépend de circonstances futures et qu’elle pourrait être affectée et/ou retardée par des risques, connus ou inconnus, des incertitudes et divers facteurs de toute nature, notamment liés à la conjoncture économique, commerciale ou réglementaire, dont la survenance serait susceptible d’avoir un effet négatif sur l’activité et les performances futures du groupe.

Ce communiqué ne constitue pas une offre au public ni une invitation adressée au public ou à des investisseurs qualifiés dans le cadre d’une quelconque opération de placement. Ce communiqué ne constitue ni une offre de valeurs mobilières ni une sollicitation d’ordre d’achat ou de souscription de valeurs mobilières aux Etats-Unis d’Amérique, ni dans aucun autre pays.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant