Veillée à Copenhague en hommage aux victimes des attentats

le
0

COPENHAGUE, 16 février (Reuters) - Plusieurs dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées lundi soir à Copenhague pour une veillée en mémoire des deux victimes tuées lors de deux attaques terroristes commises au cours du week-end par un jeune homme de 22 ans contre un centre culturel et contre la grande synagogue de la capitale danoise. Portant des bougies et chantant "Imagine" de John Lennon, les manifestants entendaient afficher leur détermination à ne pas se laisser impressionner et à défendre leur modèle de société ouverte et solidaire. "Nous avons maintenant fait l'expérience de la peur que le terrorisme tente de répandre", a commenté le Premier ministre Helle Thorning-Schmidt devant la presse. "La démocratie danoise est forte, la nation danoise est forte et nous n'accepterons pas les menaces et les tentatives d'intimidation contre nos libertés et nos droits", a-t-elle ajouté. Les dirigeants de la communauté juive danoise ont lancé un appel au calme craignant des actes de représailles contre la communauté musulmane. "Nous combattons ensemble avec eux (les musulmans) pour la liberté religieuse. Nous sommes des modérés. Nous combattons ensemble contre l'extrémisme et le radicalisme", a dit Dan Rosenberg Asmussen, président de la communauté juive danoise. Des milliers de personnes ont déposé des fleurs devant la grande synagogue de Copenhague tandis qu'un rassemblement à l'appel du mouvement anti-islam Pegida né en Allemagne n'a attiré qu'une cinquantaine de protestataires. La police a annoncé lundi avoir arrêté deux hommes accusés de complicité dans les attaques et placés en détention provisoire pour une durée de dix jours. Les deux hommes auraient aidé l'agresseur Omar Abdel Hamid El-Hussein, un jeune Danois de 22 ans qui était déjà connu des services de police pour actes de violence et détention d'armes. (Pierre Sérisier pour le service français) ;))

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant