Véhicules diesel : «Certains constructeurs n'ont pas joué le jeu»

le , mis à jour à 08:58
16
Véhicules diesel : «Certains constructeurs n'ont pas joué le jeu»
Véhicules diesel : «Certains constructeurs n'ont pas joué le jeu»

En charge des questions de santé à France Nature Environnement (FNE), qui regroupe 3 500 associations, Charlotte Lepitre a fait partie de la commission Royal, créée en octobre 2015 pour tester 100 véhicules diesel, après le scandale Volkswagen. Alors que le rapport final a été rendu le 29 juillet, cette experte raconte comment la montagne a accouché d'une souris.

 

Comment se déroulait le travail de la commission ?

CHARLOTTE LEPITRE. Entre le 1er octobre 2015, date de son lancement, et le 8 juillet, nous nous sommes réunis toutes les deux à trois semaines. Trente-huit membres avaient été sélectionnés : des représentants d'associations, du ministère de l'Ecologie, de la DGEC (NDLR : Direction générale de l'énergie et du climat),d'agences et instituts techniques ainsi que quatre parlementaires. Premier constat : nous n'étions tout au plus qu'une petite vingtaine en réunion. Et seulement six ou sept à participer réellement à chaque fois.

 

Les constructeurs ont-ils joué le jeu ?

Certains, comme Renault, PSA ou Opel, oui. D'autres, pas du tout. Les conditions de transparence de la commission se sont nettement dégradées après deux perquisitions aux sièges de Renault, en janvier, et de PSA, en avril. Les cours de Bourse des deux constructeurs ont dévissé, les pouvoirs publics ont pris peur. On nous a fait signer une clause de confidentialité. Les résultats de l'Utac, le laboratoire chargé des tests, ne nous sont plus parvenus qu'au compte-gouttes. La DGEC invoquait des risques de fuite. Des constructeurs comme Mercedes, mais surtout Volkswagen (VW), ne nous ont pas facilité le travail. Mercedes a envoyé quatorze personnes dont quatre seulement ont pris la parole, uniquement en allemand, en faisant passer des slides en anglais. VW nous a envoyé une lettre d'avocats pour nous rappeler que rien ne prouvait la triche (NDLR : la firme allemande a reconnu par la suite le contraire). Entre les lignes, ils ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3155433 il y a 3 mois

    a quand une sanction , quand un haut responsable politique , ment , dissimule , et trompe des millions de personnes , et peut faire basculer des économies ? Tout devient discutables et incertains , car mentir est devenu une banalité , un mode de fonctionnement

  • M7097610 il y a 3 mois

    vive TESLA !

  • M7097610 il y a 3 mois

    j'adhère illico à FNE !

  • 300CH il y a 3 mois

    photo, n'ont pas joué le jeu? les constructeurs, bin!! c vite dit "à la demoiselle ils lui on créaient quand même 2 beau Airbag"

  • mlaure13 il y a 3 mois

    Tout est bidonné sur terre ...il ne faut plus croire en quoique ce soit...nos civilisations se meurent à petits feux...et l'humanité est condamnée à disparaître...et de tout le vivant sur terre, l'homme en aura fait la plus courte apparition...belle intelligence ???...

  • M7097610 il y a 3 mois

    depuis 20 ans qu'on nous bassine qu'en brulant autant de pétrole, on pollue de moins en moins et qu'il faut changer de bagnole tous les 4-5 ans... Les constructeurs sont pris à leur propre jeu ! A t on des pot catalytiques ou des FAP au bout des réacteurs de jet ? CQFD

  • M7166371 il y a 3 mois

    les allemands sont spécialisés dans le low-cost à prix premium , le fameux "made by germany" qui fait leur fortune et la ruine de leurs voisins.

  • M7166371 il y a 3 mois

    la commission était installée rue du cirque ?

  • M7166371 il y a 3 mois

    "la montagne a accouché d'une souris" bon résumé de l'action de tous les gouvernement depuis 40 ans. Ces diverses commissions sont-elles une catégorie d'emplois aidés ?

  • frenchto il y a 3 mois

    Il faut boycotter WV, AUDI d'urgence !!!!