Véhicules connectés: Samsung va racheter l'américain Harman

le
0
Véhicules connectés: Samsung va racheter l'américain Harman
Véhicules connectés: Samsung va racheter l'américain Harman

Le géant sud-coréen Samsung Electronics a annoncé lundi le rachat de l'équipementier américain Harman International Industries pour huit milliards de dollars afin d'entrer sur le marché en pleine expansion des technologies des véhicules connectés.Cette acquisition, la plus importante de l'histoire du sud-coréen, lui fournit l'occasion de tenter de tourner la page du fiasco de Galaxy Note 7 aux batteries explosives, dont la production a dû être abandonnée.Le conseil d'administration du premier fabricant mondial de smartphones a donné son feu vert à ce rachat réalisé entièrement au comptant, qui valorise l'action à 112 dollars, a dit Samsung dans un communiqué.Harman, basé dans le Connecticut, fabrique des systèmes audio haut de gamme destinés entre autres à l'automobile. Avec ce rachat, Samsung s'offre une "présence significative" sur le marché mondial des équipements automobiles connectés, y compris la télématique embarquée, ajoute le texte."Harman complète parfaitement Samsung en termes de technologies, de produits et de solutions et allier nos forces entre dans le droit fil de la stratégie automobile mise en ?uvre de longue date" par le groupe sud-coréen, a déclaré son vice-président, Kwon Oh-Hyun."Harman offre immédiatement à Samsung une base solide pour développer sa plateforme automobile".Harman produit des systèmes audio et autres systèmes embarqués offrant une connexion à internet pour des constructeurs automobiles comme GM et Fiat Chrysler.-Nouveau moteur de croissance-Samsung Electronics, navire amiral du conglomérat Samsung, produit une large gamme de produits électroniques, allant des smartphones à l'électroménager en passant par les semi-conducteurs.Le sud-coréen espère achever l'opération d'ici le troisième trimestre 2017, après le feu vert des actionnaires de Harman et des régulateurs.Face au ralentissement du marché extrêmement concurrentiel des smartphones, à quoi ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant