Véhicules à moteur thermique : fin annoncée des ventes à l'horizon 2040

le
4

Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, vient de présenter son Plan climat. Deux mesures concernent tout particulièrement les transports.

o Fin de la vente des véhicules à essence et diesel. Le ministre souhaite mettre fin à la commercialisation des véhicules les plus polluants - ceux qui utilisent un moteur thermique - d'ici 2040.

o Prime à la voiture propre. Création d'une «prime de transition» à destination des ménages les plus modestes (montant et critères à définir) pour les aider à changer leur véhicule polluant, datant d'avant 1997 (pour le diesel) ou d'avant 2001 (pour l'essence).

Ministère de la Transition écologique et solidaire, com. du 6 juillet 2017

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lsleleu il y a un mois

    SI c'est un objectif OK !!! Si c'est une décision ce ne sera qu'un rêve pour le moment irréalisable ! ce qui ne veux pas dire que si on baisse le prix des voitures électriques si celles ci sont capable de faire au moins 500 km avec une charge , si on sait faire des batteries fiables et que l'on a suffisamment de chargeurs dans le pays .... et si enfin les pays voisins font pareils sinon il faudra faire des parkings aux frontières. si 2040 peut paraître lointain ça semble prématuré.

  • lacuzon1 il y a un mois

    propose propose. les français disposent......

  • glaty il y a un mois

    S'ATTAQUER AU GENS QUI BRULENT DES PNEUS PENDANT LES GREVES..Ces gens la il faut les mettre en prison pour longtemps et les éduquer ..

  • glaty il y a un mois

    Selon Moi,cette annonce est utopique.Je suggère très fortement de s'attaquer a ce qui existe et interdire toutes les couses autos et tout ce qui roule; vole,navigue avec des énergies fossile, INTERDIRE DE SUITE TOUTES CES COURSES QUI SONT UNE IMMENCE SOURCE DE POLLUTION..Mais,on sait que ce domaine est intouchable car des milliers d'emplois en dépendent et sont prioritaire ,C'EST INACCEPTABLE, IL FAUT SACRIFIER CES EMPLOIS ET PRESERVER NOTRE SANTE C'EST CELA LA PRIORITE..