Vega IM : Les produits de performance absolue, une alternative aux fonds obligataires

le
0

Risque de remontée des taux d'intérêt, défiance vis-à-vis des produits obligataires : quelles sont aujourd'hui les alternatives possibles au sein des portefeuilles? Une partie de la réponse chez VEGA Investment Managers...

La politique monétaire américaine est entrée dans une phase de transition depuis les déclarations du président de la Réserve fédérale, Ben Bernanke, qui a annoncé, avant l'été, la fin progressive de sa politique « accomodante ». Ce tournant devrait se traduire dans les mois à venir par l'arrêt des injections massives de liquidités qui ont permis, depuis 2008, de soutenir l'économie et d'éviter une spirale déflationniste. Pour les investisseurs et les gérants, le virage est d'importance, car il annonce l'amorce d'une trajectoire haussière des taux d'intérêt. Or, les périodes de hausse des taux sont généralement défavorables aux fonds obligataires, qui ont largement surperformé ces dernières années, portés par un environnement de taux bas.


Par quoi les remplacer dans les portefeuilles des épargnants ne souhaitant pas prendre le risque des marchés actions ?

« Il existe des produits de performance absolue qui, comme les obligations, recherchent la préservation du capital, mais qui sont décorrélés de la hausse des taux », explique Isabelle Reux-Brown, directrice générale déléguée en charge des gestions de VEGA Investment Managers. Contrairement aux produits obligataires classiques, qui sont sensibles à la hausse ou à la baisse des taux d'intérêt, les produits de performance absolue cherchent à délivrer une performance positive quelles que soient les conditions de marché, en prenant simultanément des positions acheteuses et vendeuses sur les marchés. Ainsi, certains gérants obligataires en performance absolue pourront s'intéresser à l'évolution relative de deux points d'une courbe des taux, par exemple, entre les obligations à échéance deux ans et celles à dix ans, ou bien entre le même point des courbes de taux de deux pays différents. C'est ce que l'on appelle une « stratégie non-directionnelle sur taux ». Cette gestion, dite aussi « d'arbitrage », est également envisageable sur les actions, en se positionnant par exemple à l'achat et à la vente simultanément sur deux actions de sociétés d'un même secteur.

Les fonds Alpha Crédit et Alpha Equity de VEGA Investment Managers sont emblématiques des produits de performance absolue. « Alpha Crédit et Alpha Equity sont des fonds de fonds qui cherchent à profiter des opportunités sur l'ensemble des stratégies liées respectivement aux marchés du crédit (souverain comme corporate) et aux marchés actions », indique Isabelle Reux-Brown.

L'objectif d'Alpha Crédit* est d'offrir une performance régulière, de l'ordre de 4 à 6 % annualisée, avec une volatilité cible comprise entre 4 et 6 % sur une durée minimale de placement recommandée de cinq ans. Il est investi dans des fonds mettant en oeuvre des stratégies de gestion alternative et des stratégies directionnelles sur les marchés de crédit. Alpha Equity* a quant à lui pour objectif de réaliser une performance annualisée supérieure à Eonia + 2 % (Eonia + 3 % pour la part I), sur un horizon d'investissement de trois ans. Il est investi dans des stratégies alternatives liées aux marchés actions, sur l'ensemble des zones géographiques.


* Ces fonds sont des fonds de fonds alternatifs. L'attention des souscripteurs est attirée sur les risques de liquidité et de volatilité des organismes de placement collectif tels que celui-ci investis en parts ou actions d'organismes de placement collectif étrangers. Ce produit est donc destiné à des investisseurs suffisamment expérimentés pour être en mesure d'en évaluer les mérites et les risques et qui ne requièrent pas de liquidité immédiate de leur placement. Avant toute souscription, le document d'« Information clé pour l'investisseur », dont le souscripteur potentiel doit prendre connaissance, devra lui être remis. Il est disponible auprès de son conseiller financier ou sur demande écrite auprès de la société de gestion. Il est par ailleurs rappelé aux souscripteurs potentiels que l'objectif de performance annuel indiqué dans la rubrique « Objectif de gestion » est fondé sur la réalisation d'hypothèses de marché arrêtées par la société de gestion et ne constituent en aucun cas une promesse de rendement ou de performance du fonds commun de placement.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant