Vaucluse : 32 ans après, il retrouve sa fille grâce à Facebook

le
1
Vaucluse : 32 ans après, il retrouve sa fille grâce à Facebook
Vaucluse : 32 ans après, il retrouve sa fille grâce à Facebook
Raymond Rémy est un père heureux ! Ce Vauclusien vient de retrouver, grâce à Facebook, sa fille Sandra, qu'il n'avait plus vue depuis 32 ans, selon l'Est républicain. Les retrouvailles ont eu lieu ce week-end à Nancy (Meurthe-et-Moselle), où elle vit avec son ami et sa fille de 8 ans, Kenza. Tous deux ont effectué des recherches durant des années, jusqu'à cette rencontre exceptionnellement émouvante.

Raymond n'avait pas eu le temps de nouer des liens avec sa fille Sandra, car il s'était séparée de sa mère quasiment après sa naissance. Il a eu l'occasion de la revoir lorsqu'elle avait trois ans, mais après... plus rien.Aucun contact. Employé dans les travaux publics, il était amené à partir pour de longues périodes à l'étranger et n'habitait pas non plus près du domicile de sa fille. Du coup, les liens se sont distendus jusqu'à... disparaître totalement.

A la retraite et installé à Bollène depuis douze ans, il était parti à sa recherche auprès des mairies etd es centres sociaux. En vain. C'est finalement son épouse actuelle, Suzanne, qui est remontée jusqu'à Sandra grâce à internet. « Elle m'a montré sa photo sur son profil Facebook, il y avait une ressemblance, forcément je suis Martiniquais », raconte Raymond Rémy à l'Est Républicain.

En juillet dernier, ils lui adressent un message. Mais il leur faudra patienter encore quelques mois pour obtenir une réponse. C'est seulement le jour de son anniversaire, il y a tout juste une semaine, que Sandra a décidé de le contacter. Les événements se sont ensuite précipités : coups de fil, échanges de photos.... et rendez-vous dans la foulée. Ce week-end, père et file ont pu enfin se revoir et rattraper le temps perdu.

Sandra, âgée aujourd'hui de 35 ans, est émue « C'est un poids en moins, confie-elle à l'Est republicain. Je voyais mes demi-s?urs appeler leur père. Moi, je n'avais jamais prononcé le mot...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le lundi 22 avr 2013 à 10:32

    Ca va changer avec le mariage homo...les enfants auront deux mamans et deux papas :-)))