Vatican : remerciement et petits cadeaux entre Raul Castro et le pape

le
0
Vatican : remerciement et petits cadeaux entre Raul Castro et le pape
Vatican : remerciement et petits cadeaux entre Raul Castro et le pape

Il était venu, notamment, pour dire merci. Le président cubain Raul Castro s'est entretenu dimanche matin pendant une heure avec le pape François et «l'a remercié pour sa médiation entre Cuba et les Etats-Unis», comme l'a rapporté le porte-parole du Vatican.

A l'issue de cette première visite de Raul Castro au Vatican, les deux hommes sont apparus ensemble pendant une minute à l'extérieur du bâtiment, souriants et discutant, avant de se séparer. Selon le père Federico Lombardi, cet entretien «cordial» et relativement long a été aussi l'occasion de parler du prochain voyage du pape dans l'île, en septembre, avant de se rendre aux Etats-Unis.

Les deux hommes ont procédé à un échange de cadeaux. Le pape a offert une médaille de Saint Martin de Tours, l'officier connu dans la tradition chrétienne pour avoir partagé son manteau avec un mendiant: «Il faut vêtir les pauvres et les promouvoir», a souligné le pape devant son hôte, à qui il a aussi offert son exhortation apostolique, texte de base de son pontificat, «l'Evangile de la joie», a rapporté le père Lombardi.

Un tableau du peintre cubain Kcho en cadeau

Raul Castro a offert au pape un tableau de l'artiste cubain Alexis Leiva Machado, qui signe Kcho, inspiré du thème de l'immigration des clandestins arrivant sur l'île de Lampedusa. Ce tableau représentait une croix faite de bateaux de naufragés, a expliqué le père Lombardi.

Venu de sa résidence Sainte-Marthe, le pape était arrivé le premier à 9h20 dans un petit salon attenant à la grande Salle Paul VI où se déroulent les grands rassemblements au Vatican. Dix minutes plus tard, devant dix gardes suisses en grand uniforme, la limousine arborant le drapeau cubain s'était arrêtée devant la Salle Paul VI. Le chef de l'Etat cubain, accompagné de son ministre des Affaires étrangères Bruno Rodríguez Parrilla, avait été accueilli par le préfet de la Maison pontificale, Mgr Georg Gänswein.

Le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant