Vatican : le consistoire décoiffant du pape François

le
0
Le pape François.
Le pape François.

L'église est de plus en plus universelle. Les 19 cardinaux qui seront créés par le pape François à l'occasion du prochain consistoire du 22 février prochain proviennent de 12 nations différentes et dix de pays de l'hémisphère sud. Seize d'entre eux ont moins de 80 ans et appartiendront au sacré collège qui élira le prochain souverain pontife.Le pape "venu du bout du monde" - selon la propre expression de Jorge Bergoglio au soir de son élection - a donc choisi de privilégier la périphérie au détriment de l'Europe et de la curie romaine. Ainsi, sur les 16 électeurs, 12 sont des archevêques territoriaux et seulement 4 proviennent de la curie. Parmi ces derniers, 3 sont des choix contraints en vertu des règles canoniques, car ils sont à la tête de dicastères importants : la secrétairerie d'État, la congrégation de la foi et la congrégation du clergé.Mais l'originalité de François ne se limite pas à l'origine géographique des néo-cardinaux. Le choix des hommes compte aussi. Ainsi, nul n'attendait la nomination de l'outsider Gualtiero Basseti, discret archevêque de Pérouse. En revanche, de nombreux princes de l'Église à la tête de diocèses traditionnellement dédiés aux cardinaux devront attendre un prochain consistoire. Dans la liste des recalés illustres : les archevêques de Turin et de Bruxelles, le patriarche de Venise et le bibliothécaire de la Sainte Église romaine. Dans sa lutte contre le "carriérisme ecclésial", François a...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant