Vaste enquête en Italie sur l'évasion fiscale vers Saint-Marin

le
1

ROME, 6 août (Reuters) - Les autorités italiennes enquêtent sur 59.000 personnes soupçonnées d'avoir fait transiter des fonds de l'Italie vers le paradis fiscal de Saint-Marin pour soustraire à l'impôt 850 millions d'euros au total depuis six ans, a annoncé la police fiscale. Les premières investigations sur plus de 1.050 comptes bancaires "nous ont permis de découvrir plus de 850 millions d'euros de revenus dissimulés aux autorités et l'évasion de plus de 153 millions en taxe sur la valeur ajoutée", déclare la police fiscale romaine dans un communiqué. La police dit avoir identifié 27.000 Italiens et 32.000 étrangers ou résidents de l'enclave ayant déplacé environ 33 milliards d'euros entre l'Italie et Saint-Marin de 2009 à 2014. (Gavin Jones; Patrick Vignal pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • guerber3 le jeudi 6 aout 2015 à 20:56

    Ils nous prennent pour ce qu' ils sont eux-mêmes...les paradis fiscaux, ça sert à quoi ???