Vaste coup de filet dans des restaurants «japonais»

le
0
INFO LE FIGARO - Trente-huit personnes ont été interpellées à Paris, Lyon et Marseille.

Trente-huit personnes ont été interpellées à l'occasion d'un spectaculaire coup de filet mené dans seize restaurants «japonais», appartenant tous à une même chaîne soupçonnée d'avoir institué un véritable système de travail illégal organisé en employant des clandestins. D'origine laotienne, cambodgienne, philippine, coréenne ou chinoise, les sans papiers étaient employés comme clandestins, parfois plus de 50 heures par semaine, à fabriquer des sushis.

Les établissements visés, tous d'un certain standing, sont implantés à Paris, mais aussi à Lyon et à Marseille. En deux ans, plus d'une centaine de clandestins sont susceptibles d'y avoir été exploités par un réseau très structuré où se trouvaient des «recruteurs» et de présumés comptables véreux.

Sous le nom de code «Opération Bouddha», pas moins de 200 policiers et gendarmes de l'Office central de lutte contre le travail illégal (OCLTI) et l'Office central pour la répression de l'immigration i

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant