Varoufakis parle de progrès des discussions avec la zone euro

le
0

RIGA, 24 avril (Reuters) - Le ministre des Finances grec, Yanis Varoufakis, a déclaré vendredi que les discussions entre son pays et le reste de la zone euro avaient nettement progressé ces dernières semaines mais il a critiqué certaines des demandes des créanciers internationaux. "Nous sommes d'accord sur le fait qu'il sera difficile d'arriver à un accord mais il y en aura un et il y en aura un rapidement car c'est la seule option à notre disposition", a-t-il dit lors d'une conférence de presse après une réunion de l'Eurogroupe. "Nous sommes d'accord pour accélérer les négociations, pour réétudier les processus", a-t-il ajouté. "On peut choisir de voir le verre à moitié plein ou à moitié vide; nous avons choisi la manière optimiste (...) Les deux parties sont beaucoup plus proches sur des sujets comme les privatisations (...) Le gouvernement a proposé de mettre en place une commission fiscale indépendante (...) Nous avons eu de très bonnes discussions sur la nécessité de réformer le système judiciaire", a détaillé Yanis Varoufakis. Il a toutefois exclu que le gouvernement grec prenne des engagements sur des objectifs d'excédents budgétaires "impossibles à atteindre". Il a également estimé que les négociations pourraient s'accélérer si les créanciers d'Athènes acceptaient des versements partiels en échange d'une liste plus courte de réformes. Une solution de compromis qu'a exclue le président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, qui a pressé Athènes d'accélérer la rédaction d'une liste "globale et détaillée de réformes". ID:nL5N0XL2CJ (Lefteris Papadimas et Ingrid Melander, Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux