Varoufakis-Athènes refuse un excédent primaire 2015 à 1%

le , mis à jour à 12:48
0

ATHENES, 11 juin (Reuters) - La Grèce n'a pas accepté de s'en tenir pour cette année un objectif d'excédent budgétaire primaire de 1% du produit intérieur brut (PIB), a déclaré jeudi son ministre des Finances, Yanis Varoufakis. L'objectif d'excédent primaire (hors service de la dette) est l'un des points d'achoppement des discussions entre Athènes et ses créanciers, ces derniers souhaitant le fixer à 1% du PIB alors que le gouvernement d'Alexis Tsipras veut disposer de plus de marge de manoeuvre. Les dernières propositions grecques incluent un objectif de 0,6% du PIB mais un ministre grec a déclaré mercredi que le gouvernement accepterait un compromis à 0,8% ou 0,85%. Devant le Parlement, Yanis Varoufakis a dit jeudi que "nous n'avons en aucun cas accepté 1% pour cette année, comme cela a été rapporté". "Ce genre d'approche fait partie du problème et pas de la solution, et nous n'allons pas y souscrire", a-t-il ajouté. (Angeliki Koutantou et Karolina Tagaris, Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux