Var : une adresse mail pour dénoncer le travail clandestin

le
33
Var : une adresse mail pour dénoncer le travail clandestin
Var : une adresse mail pour dénoncer le travail clandestin

Alors que les députés ont adopté, avant-hier, la loi sur le renforcement des contrôles et des sanctions contre les entreprises ayant recours de manière abusive à des travailleurs détachés, une initiative inédite vient d'être lancée dans le sud de la France. Devant la prolifération des constructions réalisées par des ouvriers non déclarés, la fédération du bâtiment et travaux publics du Var et le préfet, Laurent Cayrel, tapent du poing sur la table. Et viennent de mettre en service une messagerie Internet (paca-ut83.lti@direccte.gouv.fr) permettant à ceux qui constatent des « chantiers suspects » de dénoncer des pratiques qui peuvent être illégales.

« La concurrence déloyale dans notre secteur est dramatique. Il ne s'agit pas de délation mais de dénonciation de pratiques interdites ! » déclare Philippe Donat, président de la fédération du BTP du Var. « Chaque information reçue sera vérifiée. Si besoin, il y aura des poursuites. Mais le Var compte 3 000 personnes qui travaillent au noir, dans des conditions parfois dangereuses : risques d'accident, normes d'hygiène non respectées... On ne peut plus rester sans rien faire. » La démarche entreprise par les professionnels et la préfecture s'inscrit dans le cadre d'une convention de partenariat pour « faciliter les signalements de situations potentielles de travail illégal ».

Deux chantiers ont fait l'objet d'un contrôle surprise

« C'est une initiative citoyenne et nous nous engageons à respecter la confidentialité des renseignements transmis. Il y aura une suite systématique donnée », assure le représentant de l'Etat Laurent Cayrel. Premiers effets à quelques jours d'une saison d'été traditionnellement source d'abus : deux chantiers situés sur le littoral, au Lavandou et à Fréjus, ont fait l'objet d'un contrôle surprise avec gendarmes, contrôleurs de l'Urssaf et du fisc. « Deux mille salariés ont perdu leur emploi ces dernières années. Ce manque ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • psdi le dimanche 29 juin 2014 à 11:26

    @frk987 : L'autre jour, j'ai eu une coupure d'électricité de 5 ou 6h à cause d'un privé qui manœuvrait près d'un poteau électrique. J'ai trouvé le temps long. C'est fou comme on est complétement DEPENDANT de cette énergie. Comment tu dis " Les agents le savent trop bien".

  • psdi le dimanche 29 juin 2014 à 11:21

    @frk987 : 1- ça fait vivre beaucoup de monde autour. 2- Cela ne te regarde pas (disons le clairement), il te suffit pour cela d'aller chez le concurrent. 3- Si l'entreprise le fait pour ses employés c'est bien qu'elle y retrouve son compte. 4- Avec les services rendus à la patrie à toutes heures et en tous temps, on peut bien leur faire ça pour ses hommes et ses femmes au service du grand public. .

  • frk987 le dimanche 29 juin 2014 à 10:46

    Sans la drogue SuRaCta, c'est 400.000 inscriptions à pôle emploi du jour au lendemain.....Ce qui revient à dire que près d'un million de personnes vivent directement ou indirectement de la drogue.

  • SuRaCtA le dimanche 29 juin 2014 à 10:23

    Frk987, mais on l'aura tôt ou tard la guerre civile vu l'effondrement économique et moral du pays, les banlieux sont une poudrière et accepter les trafics pour leur laisser leur gagne pain c'est acheter la paix sociale, c'est à dire faire la même chose que la politique de redistribution et d'assistanat de la gauche qui nous conduit sans le mur...

  • frk987 le dimanche 29 juin 2014 à 10:15

    Pour PSDI : effectivement le 1% prélevé sur les facture EDF pour le CE est une escr.oquerie sans nom. C'est du détournement d'argent officialisé.

  • frk987 le dimanche 29 juin 2014 à 10:11

    Extraordinaire cette phrase de lm123457 "Pour le reste je soutiens que dénoncer un dealeur de cocaïne est un _devoir_ moral. Ca montre bien que la délation n'est pas mal en soi.", parce que vous imaginez un seul moment qu'ils ne sont pas connus ????????????Qu'ils ne soient pas arrêtés, c'est une autre affaire....N'oubliez pas que les banlieues ne vivent que de trafics, vous voulez la guerre civile ????????????

  • pierry5 le dimanche 29 juin 2014 à 09:37

    Tous les dealers de cocaïne et autres substances sont fichés mais..................vous connaissez le reste.

  • pierry5 le dimanche 29 juin 2014 à 09:36

    Un dealer de cocaïne ne risque pas grand chose, alors s'est pas la peine de le dénoncer.

  • lm123457 le dimanche 29 juin 2014 à 09:18

    Eh, vous avez l'habitude de dénoncer la délation. Parce que vous pensez aux ju.ifs dénoncés par els français pendant l'occupation. Mais ce qui était le vrai scandale dans la "délation des juifs" n'est pas la délation. mais le fait qu'être ju.if soit un crime. Or, cela, c'est le Parlement qui l'a voté. Le plus fautif dans l'histoire c'est al démocratie. Pour le reste je soutiens que dénoncer un dealeur de cocaine est un _devoir_ moral. Ca montre bien qu ela délation n'est pas mal en soi.

  • fbordach le dimanche 29 juin 2014 à 08:14

    Bienvenue en République Démocratique Populaire Française! Une méthode qui rappelle, comme le disent les biens pensants les heures les plus sombres de notre histoire! On pourrait lancer la même chose chaque fois qu'un homme politique encaisse une enveloppe, touche des prébendes ou fait du trafic d'influence.... Cela devrait avoir un certain succès!