Var : le restaurateur mis à l'amende n'ouvrira pas non plus le 15 août

le
0

«Je n'ouvrirai pas le 15 août, amende ou pas ! Pour ne pas avoir à imposer à mes salariés de travailler. C'est une question de liberté du commerce !». Patrick Brun, restaurateur à Grand Var, un centre commercial de La Garde (Var), ne décolère pas après s'être vu infligé une amende de près de 187 000 euros pour avoir fermé son restaurant le 14 juillet.

Le Groupement d'intérêt économique de la zone (GIE) ne varie pas sa position et rappelle que la décision d'ouvrir le 14 juillet «avait été votée par tous les commerçants en assemblée générale» avant l'été. Seize d'entre eux, restés fermés, avaient écopé de pénalités allant de 28 000 à 72 000 euros. La brasserie le Phenix, elle, a reçu l'amende la plus salée : 186 624 euros ! «On ne payera pas pour le 14 juillet. Pas plus qu'on ne paiera pour le 15 août si une nouvelle amende tombe», renchérit Patrick Brun qui entend intenter une action en justice à Toulon pour contester les sommes réclamées. 

«J'écris à Emmanuel Macron, au Premier ministre et même au président de la République»

Dans cette zone commerciale de forte affluence qui rassemble 150 professionnels de la vente, la guerre est déclarée entre commerçants indépendants et direction. «Notre pétition mise en ligne a déjà rassemblé 2 200 signatures et des confrères de toute la France me témoignent de leur solidarité. J'écris à Emmanuel Macron, ministre de l'économie, au Premier ministre et même au président de la République pour dénoncer ces abus», ajoute le restaurateur, prêt à «aller jusqu'au bout. C'est ça où je ferme mon établissement. 186 000 euros à payer avant fin août, cela équivaut à cesser mon activité tout de suite et me séparer de mes huit salariés».

Le GIE se dit toujours prêt à mettre en place un forfait pour régler les amendes et les revoir éventuellement à la baisse. Certains commerçants épinglés le 14 juillet ont fait savoir qu'ils ouvriraient ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant