Var : la CGT s'attaque à une villa de Pierre Gattaz

le
8
Var : la CGT s'attaque à une villa de Pierre Gattaz
Var : la CGT s'attaque à une villa de Pierre Gattaz

La CGT multiplie ce jeudi les actions de guérilla symbolique contre les intérêts de Pierre Gattaz, le patron des patrons, qui avait violemment critiqué lundi les actions du syndicat dans sa lutte contre la Loi Travail. Selon Var-Matin, un groupe de syndicalistes a mené une opération commando ce jeudi vers 4 heures à Saint-Raphaël (Var) contre une résidence du président du Mouvement des entreprises de France (Medef, ex-CNPF).

 

Des techniciens de la CGT Energie 83 ont coupé le courant et démonté le compteur électrique de la villa pour l'emmener et l'exhiber comme un trophée, ce jeudi après-midi, au congrès départemental de la Confédération qui se tient à Hyères (Var). «Il s'agit d'une action symbolique après les propos tenus par Monsieur Gattaz, explique à Var-Matin Olivier Pontone, secrétaire général de la CGT Energies 83. Nous ne sommes pas des terroristes ni des voyous, sinon nous aurions aussi pu couper l'électricité de son quartier ou de toute la ville».

 

L'usine Radiall bloquée dans l'Isère

 

Cette action s'est déroulée en parallèle d'une autre opération menée ce jeudi matin dans l'Isère devant l'entreprise de Pierre Gattaz, l'usine Radiall à Voreppe. Des manifestants ont bloqué dans le calme de 6 heures à 10 heures l'accès à l'établissement, à l'appel d'un comité «On bloque tout» formé de militants et sympathisants des syndicats CGT, Solidaires, CNT (anarchistes), ou de Nuit Debout. Radiall est un producteur mondialement reconnu de composants d'interconnexion, fournisseur des géants Boeing et Apple.

 

C'est une interview de Pierre Gattaz publiée lundi dans les colonnes du Monde qui a déclenché cette colère. Le leader du patronat y appelait à  «ne pas céder au chantage, aux violences, à l'intimidation, à la terreur», face à des «minorités qui se comportent un peu comme des voyous, comme des terroristes». Et le président du Medef comparait l'action du ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9226788 il y a 6 mois

    Gréve sans vote à DONGES, décidée par la CGT, vendredi dernier.... Vote démocratique ( bulletin secret, huissier ) pour la reprise du travail contre la CGT à 94%.... Le fascisme n'est pas là où l'on croit.....

  • mucius il y a 6 mois

    Les gros bras communistes font de l'intimidation. Bientôt les milices rouges vont rayer vos BM et vos Mercedes. La justice rouge leur sera favorable.

  • mucius il y a 6 mois

    Ils démontrent là qu'ils sont bien ce que dit Gattaz. Et ce sont bien les hooligans qui contrôlent la rue en France.

  • Raf07Ard il y a 6 mois

    Y a pas à dire, ils ont du cran les gars de la CGT. Bravo ! Au moins on pourra pas dire qu'ils s'en prennent aux simples travailleurs qu'ils empêchent d'aller bosser. !

  • nab1234 il y a 6 mois

    GATTAZ a récolter ce qu'il a semé en traitant les syndicalistes de terroristes. maintenant il ne l'a pas dit pour rien vu qui les avait bien chauffer. mesurer ses paroles avant de gouter aux consequences .cela dit je ne me felicite pas de la destruction de sa villa. désolé c gattaz qui l'a cherché et malheureusement pour lui il a trouver la provocation à sa provoq.

  • patriot9 il y a 6 mois

    Gattaz a bien raison, ces actions commandos ressemblent a de plus en plus des actions terroristes.

  • frk987 il y a 6 mois

    L'Etat n'existant plus grâce à ces nullos de socialos, tout devient permis.

  • mlemonn4 il y a 6 mois

    Gattaz ne vaut pas mieux que la CGT! Ils jouent tous exactement dans la même cour! C'est le problème français majeur; nous ne sommes représentés que par des petites castes qui ne représentent plus personne à part leur sintérêts mais qui ont malheureusement confisqué tous les leviers économiques et financiers, à commencer par nos techncorates de politicards qu'il faudra bien tôt ou tard mettre dehors !