Var : l'amende du commerçant passe de 186 000 à... 1 500 euros

le
0

Le montant de la pénalité a fait une chute vertigineuse. Sommé de payer 186 000 euros pour avoir fermé son commerce le 14 juillet, un restaurateur du centre commercial Grand-Var, près de Toulon (Var), devra s'acquitter d'une amende de 1 500 euros «seulement». Ce mardi, le conseil d'administration du Groupement d'intérêt économique (GIE) de la galerie marchande s'est réuni et a voté à l'unanimité une révision des pénalités à un forfait journalier de 1 000 à 3 000 euros, selon la surface du commerce. 

«Je ne verserai pas un centime !»

«Avec mes 144 mètres carrés, je dois donc payer 1 500 euros pour le 14 juillet et comme j'ai également fermé le 15 août, cela ferait une ardoise de 3 000 euros ? Hors de question ! Je ne verserai pas un centime !», commente Patrick Brun, le gérant du restaurant le Phénix. 

C'est au nom de la «liberté du commerce» que ce professionnel avait tiré le rideau durant les deux jours fériés de l'été malgré les injonctions du GIE en charge de la gestion du centre. Au total, douze commerces de la zone avaient été épinglés le 14 juillet avec des amendes s'échelonnant de 20 000 à 186 000 euros. A l'approche du 15 août, seul le restaurant Le Phénix avait fait de la résistance en gardant portes closes. Les autres avaient ouvert de crainte d'écoper de nouvelles amendes astronomiques... 

Finalement, le Groupement d'intérêt économique maintient ses sanctions mais les revoit largement à la baisse. Pour la majorité des commerçants concernés, ce n'est pas suffisant :«Il s'agit de montants improvisés à la va-vite. On passe d'amendes impossibles à payer à des pénalités vexatoires. Personnellement, je ne compte pas payer !», indique l'un d'eux. «La direction tente de faire passer la pilule en fin d'été mais ne reconnaît pas ses torts. Aucun membre du conseil d'administration n'est venu à ma rencontre et je me débats tout seul depuis des jours», regrette de son côté ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant