Vanguard se pose en acteur " poids lourd" dans l'obligataire européen

le
0
(NEWSManagers.com) - Le gestionnaire américain Vanguard a constitué à Bruxelles un pôle obligataire qui réunit à présent une quarantaine de personnes dont une équipe de 10 à 15 professionnels de la gestion sous la responsabilité depuis septembre 2009 de Didier Haenecour. Le groupe affiche à l'échelon mondial un encours de 120 milliards d'euros en gestion obligataire indicielle sur trois sites, Philadelphie, Melbourne et Bruxelles.
D'une manière générale, le gestionnaire s'efforce de minimiser les coûts de transaction afin limiter l'écart de suivi, à la fois en misant sur sa taille -et donc son pouvoir de négociation- et en sélectionnant des systèmes de négociation électronique efficaces, en respectant le principe de la meilleure exécution.
Sur le plan commercial, Vanguard (dont près du quart des encours européens sont français avec 5,5 milliards d'euros) s'efforce dans le segment obligataire indiciel de mettre en avant trois ou quatre fonds de droit irlandais, dont trois sont gérés directement par Bruxelles en utilisant la matrice-maison.
Il s'agit d'abord d'un fonds d'obligations gouvernementales de la zone euro, qui pèse environ 2 milliards d'euros et qui réplique un indice Barclays Capital un total de 1.029 émissions avec 379 titres.
D'autre part, le gestionnaire promeut un fonds d'obligations d'entreprises investment grade (1,3 milliard d'euros) qui couvre 1.131 titres sur un univers de 2.173 dans l'indice Barclays Cap.
Enfin, Vanguard met en exergue un fonds d'obligations indexées sur l'inflation de la zone euro (500 millions d'euros) qui couvre les 17 émissions de l'indice Barclays Cap.
A ces trois produits vedettes s'ajoute notamment un fonds de fonds obligataire mondial, le Vanguard Global Bond Index, qui affiche un encours de 627 millions de dollars au 24 mai.

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant