Vanguard approche les 100 milliards de dollars d'actifs sous gestion en Europe

le
0

(NEWSManagers.com) -

Vanguard a plusieurs bonnes raisons de se réjouir. La société fête cette année

ses quarante ans d'existence et ses dix ans de présence en France. Et surtout,

Vanguard qui est parti à la conquête du marché européen à partir de la Belgique

en 1998 avant d'établir son quartier général à Londres il y a seulement quatre

ans, approche le seuil symbolique des 100 milliards de dollars d'actifs sous

gestion en Europe.

" Nos encours en Europe, c'est-à-dire Royaume-Uni et Europe continentale,

s'élevaient fin avril à 99.5 milliards de dollars" , a indiqué récemment

Robyn Laidlaw, qui était de passage à Paris. Robyn Laidlaw qui vient tout juste

de s'installer à Londres en qualité de responsable de la clientèle

institutionnelle pour le Royaume-Uni et l'Europe continentale pour Vanguard, et

qui parle encore plus volontiers du marché australien (avec des encours

d'environ 80 milliards de dollars) qu'elle a pratiqué au cours des neuf

dernières années en qualité de responsable produits et marchés du groupe

américain.

Mais il ne lui faudra sans doute pas très longtemps pour prendre ses marques et

poursuivre la marche en avant de Vanguard en Europe. Vanguard distribue ses

fonds à une clientèle essentiellement institutionnelle dans tous les pays

d'Europe. Sur les quelque 99.5 milliards de dollars d'actifs sous gestion, 50

milliards de dollars sont investis dans des fonds irlandais ( mutual funds) et

près de 17 milliards dans des ETF. " Nous avons lancé nos premiers

ETF en mai 2012. Depuis cette date, nos encours ont explosé pour atteindre 16,6

milliards de dollars à fin avril. La collecte a dépassé les 10 milliards de

dollars en 2014" , précise Robyn Laidlaw.

Cette réussite sur le segment des ETF n'est bien évidemment pas le fruit du

hasard. L'offre de Vanguard en Europe compte actuellement 13 ETF. Seulement.

" En Europe comme ailleurs dans le monde, nous visons la qualité associée à

des bas coûts. C'est la taille des actifs du groupe, quelque 3.300 milliards de

dollars sous gestion dont 989 milliards en gestion active, qui nous a permis de

réduire les coûts et de jouer les tout premiers rôles" , explique Robyn

Laidlaw. " Notre plus gros ETF dans la région, la version européenne du

S&P 500 ETF, qui atteint les 10 milliards de dollars, affiche un total des

frais sur encours de 7 points de base" , ajoute-t-elle.

" Nous souhaitons nous développer sur le segment des ETF mais je vais

d'abord essayer de voir où sont les meilleures opportunités de développement en

Europe et quels produits seraient le mieux à même d'intéresser nos

clients" , indique Robyn Laidlaw. " Et encore une fois,

insiste-t-elle, notre marque de fabrique reste le low cost, mais associé à des

produits de qualité" .

Jean-François Tardiveau

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant