Vanessa Burggraf et Léa Salamé privées de patronyme en une du "Parisien"

le
1
Vanessa Burggraf remplacera Léa Salamé à la rentrée comme chroniqueuse dans l'émission On n'est pas couché.
Vanessa Burggraf remplacera Léa Salamé à la rentrée comme chroniqueuse dans l'émission On n'est pas couché.

« Vanessa remplace Léa chez Ruquier ». En dépossédant de façon délibérée la journaliste de France 24 et la chroniqueuse de l'émission On n'est pas couché (ONPC), sur France 2, de nom de famille, à l'inverse de l'animateur vedette privé, lui, de prénom, le titre en une du Parisien du lundi 30 mai a fait sortir plus d'un(e) internaute de ses gonds. Sur Twitter, cette différence de traitement entre deux femmes et un homme influents a notamment déclenché l'ire des féministes, lassées par tant de sexisme ordinaire.

Chef du service web à Libération et membre du collectif Prenons la une, Johanna Luyssen a raillé la titraille du journal régional sur le réseau social à l'oiseau bleu : « Non, ce n'est pas une chanson de Doc Gynéco. » L'animatrice radio Émilie Mazoyer s'est, pour sa part, fendue du commentaire suivant la veille au soir : « Fascinant. » Correspondant de la station RTL aux États-Unis, Philippe Corbé invite le canard à la réflexion. Sans détour, le journaliste politique du site Marianne Thomas Vampouille justifie à sa manière ce piètre choix éditorial.

Outre l'esclandre qu'elle a provoqué, cette formulation machiste rappelle à quel point les inégalités homme-femme sévissent toujours dans le paysage médiatique. De ce point de vue,

Francetv info

constate que...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 il y a 6 mois

    Remarques homophobes visant à nuire à Ruquier en raison de ses pratiques sexuelles.