Van Persie braque Southampton.

le
0
Van Persie braque Southampton.
Van Persie braque Southampton.

Au terme d'une partie rythmée, Manchester United inflige à Southampton sa troisième défaite en trois matches (1-2). Plutôt fébriles, les Red Devils ont pu compter sur le réalisme de Van Persie, auteur d'un doublé, pour prendre les trois points.
So'ton - Man. Utd
(1-2)

G. Pellè (30') pour Southampton , R. van Persie (12'), R. van Persie (71') pour Manchester United.


Un célèbre adage veut que les grands matches se jouent sur des détails. Une passe mal ajustée vers son gardien, un contre favorable qui laisse un buteur ajuster le gardien, ou un coup de pied arrêté bien négocié. On dit aussi que certains joueurs peuvent changer le cours d'un match seuls. Robin Van Persie, très critiqué en début de saison, n'a pas eu besoin de beaucoup d'essais pour confirmer ce poncif. Double buteur sur trois occasions, le Batave a rapporté trois points précieux à Louis Van Gaal, qui affrontait son ancien protégé Ronald Koeman ce lundi soir. Mais il faut croire que les adages ne sont pas tous justes, puisque ce soir, l'élève n'a pas dépassé le maître. Au contraire, avec beaucoup de réussite, les Red Devils s'emparent de la troisième place.
United fébrile, mais chanceux
Rooney et Mata donnent le coup d'envoi de la rencontre dans un St Mary's Stadium bouillant, où les supporters font rapidement entendre leurs chants. Rapidement, les Saints tentent de trouver Graziano Pellè dans la profondeur mais la défense à trois des Red Devils est en place. À la suite d'une touche sur la gauche, Ryan Bertrand adresse un beau centre dans la surface sauf que la tête de Shane Long passe au-dessus des cages de De Gea. Mais sur l'une des premières incursions mancuniennes, José Fonte, qui avait pourtant assuré la couverture, donne une passe en retrait à son gardien, et voit Van Persie surgir pour ajuster Forster du gauche (0-1, 12e). La réponse est immédiate avec un une deux entre Mané et Tadic, mais la frappe du Sénégalais est bien détournée en corner par Carrick. À la suite d'un très léger contact avec Tadic, Chris Smalling est contraint de céder sa place au revenant Jonny Evans au quart d'heure de jeu. Si les Saints ont le contrôle du ballon, l'équipe de Louis van Gaal, chanceuse sur l'ouverture du score, semble solide en défense,...








So'ton - Man. Utd
(1-2)

G. Pellè (30') pour Southampton , R. van Persie (12'), R. van Persie (71') pour Manchester United.


Un célèbre adage veut que les grands matches se jouent sur des détails. Une passe mal ajustée vers son gardien, un contre favorable qui laisse un buteur ajuster le gardien, ou un coup de pied arrêté bien négocié. On dit aussi que certains joueurs peuvent changer le cours d'un match seuls. Robin Van Persie, très critiqué en début de saison, n'a pas eu besoin de beaucoup d'essais pour confirmer ce poncif. Double buteur sur trois occasions, le Batave a rapporté trois points précieux à Louis Van Gaal, qui affrontait son ancien protégé Ronald Koeman ce lundi soir. Mais il faut croire que les adages ne sont pas tous justes, puisque ce soir, l'élève n'a pas dépassé le maître. Au contraire, avec beaucoup de réussite, les Red Devils s'emparent de la troisième place.
United fébrile, mais chanceux
Rooney et Mata donnent le coup d'envoi de la rencontre dans un St Mary's Stadium bouillant, où les supporters font rapidement entendre leurs chants. Rapidement, les Saints tentent de trouver Graziano Pellè dans la profondeur mais la défense à trois des Red Devils est en place. À la suite d'une touche sur la gauche, Ryan Bertrand adresse un beau centre dans la surface sauf que la tête de Shane Long passe au-dessus des cages de De Gea. Mais sur l'une des premières incursions mancuniennes, José Fonte, qui avait pourtant assuré la couverture, donne une passe en retrait à son gardien, et voit Van Persie surgir pour ajuster Forster du gauche (0-1, 12e). La réponse est immédiate avec un une deux entre Mané et Tadic, mais la frappe du Sénégalais est bien détournée en corner par Carrick. À la suite d'un très léger contact avec Tadic, Chris Smalling est contraint de céder sa place au revenant Jonny Evans au quart d'heure de jeu. Si les Saints ont le contrôle du ballon, l'équipe de Louis van Gaal, chanceuse sur l'ouverture du score, semble solide en défense,...







...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant