Valvulopathie : les différentes options

le
0
La nature de l'intervention, chirurgicale ou par voie percutanée, ainsi que le type de prothèse utilisé, mécaniques ou biologiques, dépend de l'âge et de l'état de santé du patient.

Les patients souffrant d'une valvulopathie sont souvent âgés, atteints d'autres maladies chroniques ou avec de multiples facteurs de risque. L'âge en soi n'est pas un obstacle à la chirurgie cardiaque ou à l'intervention par voie percutanée, effectuées dans des services de cardiologie très spécialisés. Le chirurgien et le cardiologue se concertent pour choisir la technique la plus appropriée, après avoir établi un score de risque pour le patient. L'état des artères du c½ur est évalué par coronarographie afin de profiter si besoin de l'intervention pour effectuer aussi un pontage coronarien.

o Voie percutanée

Dans la sténose aortique, si le patient n'a pas de contre-indication ou n'est pas jugé à haut risque opératoire, la chirurgie cardiaque sous anesthésie...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant