Valls veut une avancée décisive en février pour éviter un Brexit

le
0
    DAVOS, Suisse, 21 janvier (Reuters) - Il faut trouver un 
compromis pour garantir le maintien de la Grande-Bretagne dans 
l'Union européenne, a déclaré jeudi Manuel Valls, souhaitant que 
le Conseil européen de février soit une étape décisive dans 
cette direction. 
    Lors d'une intervention au Forum de Davos, le Premier 
ministre français a toutefois souligné qu'il ne s'agissait pas 
d'accepter n'importe quelle condition. 
    "Dans la période que nous vivons, voir partir la 
Grande-Bretagne de l'Union européenne serait un drame", a-t-il 
dit. 
    "Nous devons tout faire pour que la Grande-Bretagne et le 
peuple britannique, puisque c'est lui qui choisira, restent dans 
l'Union européenne. Evidemment pas à n'importe quelles 
conditions, ça n'aurait pas de sens", a poursuivi Manuel Valls. 
    "Il y a des demandes britanniques qui sont parfaitement 
entendables sur la simplification, une Europe qui fonctionne 
mieux, qui soit plus efficace", a-t-il poursuivi.  
    "Il faut trouver un compromis, chacun y contribue, et 
j'espère que le rendez-vous du mois de février permettra 
d'avancer, en tout cas sera une étape tout à fait décisive", 
a-t-il dit, une référence au Conseil européen des 18 et 19 
février. 
 
 (Equipe de Reuters à Davos et Jean-Baptiste Vey à Paris, édité 
par Yves Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant