Valls veut rémunérer différemment les heures supplémentaires

le
0
    PARIS, 25 janvier (Reuters) - Déroger aux 35 heures "n'est 
plus une transgression", a déclaré lundi Manuel Valls en 
annonçant, sans plus de précision, que la future réforme du Code 
du travail modifierait le mode de rémunération des heures 
supplémentaires. 
    L'ancien ministre de la Justice Robert Badinter a remis 
lundi au Premier ministre des propositions sur le futur Code du 
travail qui serviront de base à la réforme que présentera la 
ministre du Travail, Myriam El Khomri, le 9 mars prochain. 
    "La dérogation à la durée légale du temps de travail à 35 
heures n'est plus une transgression", a déclaré le Premier 
ministre lors d'un discours à cette occasion. 
    Un niveau de compensation pour les heures supplémentaires 
effectuées au-delà de 35 heures sera inscrit dans le projet de 
loi, a-t-il poursuivi. 
    Interrogé par la suite à ce sujet, Manuel Valls a déclaré 
que les heures supplémentaires devaient être rémunérées 
"différemment" sans indiquer le futur ratio applicable. 
    Le projet de réforme à l'étude donnerait la priorité aux 
entreprises pour fixer le taux de majoration des heures 
supplémentaires. La majoration minimale dans la législation 
actuelle est de 10%.  
 
 (Elizabeth Pineau, édité par Sophie Louet) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant