Valls veut augmenter le nombre de naturalisations

le
0
Le ministre de l'Intérieur va assouplir les critères d'accession à la citoyenneté. L'UMP l'accuse de «brader» la nationalité.

Il dit préférer la France «terre d'accueil» à celle «qui regarde le monde avec méfiance». Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a annoncé jeudi à Toulouse sa volonté de «redresser la courbe du nombre de naturalisations» en revenant sur les critères d'accession à la citoyenneté instaurés par son prédécesseur, Claude Guéant.

Oubliée, l'obligation de détenir un contrat à durée indéterminée pour devenir français. Enterrés, les questionnaires à choix multiples sur l'histoire ou la culture française. Raccourcie, la période d'attente de la nationalité: un étranger pourra désormais la demander dès cinq ans de présence - en situation régulière - au lieu de dix. «On ne devient pas français en répondant à un QCM!» s'est exclamé Manuel Valls lors d'une cérémonie de naturalisation à la préfecture de la Haute-Garonne.

Les QCM oubliés

Le ministre vient d'adresser à tous les préfets une circulaire revenant sur les critères «les plus discriminant

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant