Valls torpille la réforme pénale de Taubira

le
3
Le ministre de l'Intérieur a adressé le 25 juillet une lettre à François Hollande, dans laquelle il lui demande d'arbitrer son conflit avec la garde des Sceaux sur ce projet sensible.

Même en vacances, la mésentente entre Christiane Taubira et Manuel Valls continue d'alimenter la chronique. Au centre de leur désaccord: la réforme pénale portée par la garde des Sceaux et sur laquelle les deux ministres s'opposent depuis plusieurs mois. À tel point, que le calendrier de mise en ½uvre de celle-ci a été maintes fois repoussé. Dans ce conflit larvé, le ministre de l'Intérieur est cette fois-ci passé à la vitesse supérieure, en écrivant, le 25 juillet, une lettre au président Hollande pour dénoncer la teneur du projet.

«J'attire votre attention sur les désaccords mis en lumière par le travail interministériel qui s'est engagé récemment autour du projet de réforme pénale présenté par le ministère de la Justice», écrit Manuel Valls au chef de l'État, dans ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ljay1 le dimanche 25 aout 2013 à 16:13

    Il faut mettre les détenus au boulot ... gagner de l'argent par le travail pour payer les frais de leur incarcération et des dommages causés à la société.... Il y en aurait un peu moins déjà.. et cela compenserait les importations de produit à bas coût salariaux... Cordonnerie... vêtements... etc..

  • LeRaleur le mardi 13 aout 2013 à 14:14

    Il est en train de se placer pour le futur. Taubira bientôt virée.

  • M8252219 le mardi 13 aout 2013 à 13:46

    Si peu de moyens et beaucoup d'avantages . leur rémunération de député (indemnité non imposable) en plus des différentes indemnités de présidence de multiples sociétés mixtes des collectivités territoriales exct......... Faut pas se moquer du monde.