Valls sous le feu des critiques de la gauche et de la droite

le
2
Les positions du ministre de l'Intérieur suscitent des accusations nourries, tant dans son camp que parmi ses opposants. Pas pour les mêmes raisons. » INTERVIEW - Hammadi : «Valls ne rend pas service à la gauche»

Le «festival» Valls continue en cette fin de période estivale. Le ministre de l'Intérieur est sur tous les fronts, multipliant déclarations et déplacements. Ainsi pense-t-il soigner sa cote dans l'opinion dans un gouvernement très impopulaire - il reste, de loin, le ministre le plus apprécié - et prendre date pour l'avenir. Mais l'opération est risquée. Il agace. À tel point qu'il est aujourd'hui l'homme à abattre, autant à gauche qu'à droite. Pour la première, il est liberticide. Pour la seconde, il parle plus qu'il n'agit, les résultats ne sont pas là.

Son bras de fer sur la réforme pénale avec Christiane Taubira et ses dernières propositions pour contenir l'immigration, formulées lundi lors du séminaire gouvernemental sur la France de 20...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gazebo39 le mardi 20 aout 2013 à 22:55

    Valls même s'il poursuit certainement une trajectoire politique personnelle ne fait qu'exprimer en matière d'émigration une position de bon sens qui est partagée par la très grande majorité des français ; il n'y a que la gauche bobo des beaux quartiers et du show bizz qui ne connait rien aux problèmes de l'immigration pour s'offusquer de ses propos qui vont à l'encontre du politiquement correct , ce dernier nous menant à la catastrophe

  • dhote le mardi 20 aout 2013 à 21:45

    Valls ne fait que dans la provocation, il n'obtient aucun résultat, revient en permanence sur ses déclarations il fait de la politique de 2e sous sol. Il convient de rester vigilant car cet homme est dangereux.