Valls se compare à un pompier qui éteint«un certain nombre de feux»

le
9
Valls se compare à un pompier qui éteint«un certain nombre de feux»
Valls se compare à un pompier qui éteint«un certain nombre de feux»

Etre chef du gouvernement, ce serait un peu comme peu être... pompier ! «J'ai parfois l'impression qu'être Premier ministre, c'est éteindre un certain nombre de feux», a assuré le Premier ministre ce samedi, alors qu'il était en déplacement avec le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve au 18e rassemblement technique des jeunes sapeurs-pompiers (JSP), à Mende.

«Une jeune fille nous a dit que son rêve d'enfant c'était d'être pompier. C'est bien, c'est beau pour la jeunesse d'avoir des rêves. (..), s'est lancé Manuel Valls. Peut-être que je rêvais d'être sapeur-pompier. J'ai parfois l'impression qu'être Premier ministre, c'est éteindre un certain nombre de feux. Mais nous y réussissons. J'ai toujours un camion rouge».

«Le Premier ministre éteint les feux, le ministre de l'Intérieur essaye de les prévenir», a renchérit Bernard Cazeneuve.

Appel au dialogue sur la grève des pompiers professionnel

La France compte quelque 26 000 JSP entre 11 et 18 ans, dont 30 % de filles. «On caricature souvent la jeunesse. Il faut encourager tous ces jeunes gens, filles et garçons, qui ont fait le choix de la citoyenneté», a insisté le Premier Ministre. A ce titre, Manuel Valls a souhaité que les jeunes puissent accomplir leur service civique en tant que sapeur-pompiers. «Une expérimentation débutera prochainement», a-t-il annoncé.

Le chef du gouvernement a indiqué les trois autres thèmes sur lesquels travaille le gouvernement : «faire en sorte que les animateurs JSP voient leur compétence reconnue comme équivalente au BAFA (Brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur)», que les jeunes qui suivent un bac pro «métiers de la sécurité» puissent pendant leur scolarité «acquérir la formation d'équipier de sapeur-pompier volontaire» et augmenter la valeur du brevet national de jeune sapeur-pompier.

Evoquant le mouvement de grève dans les casernes de pompiers professionnels, comme dans l'Hérault, le Premier ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2711013 le dimanche 6 juil 2014 à 12:43

    Franco, en + dangereux, Franco lui, au moins est mort...

  • M2266292 le dimanche 6 juil 2014 à 08:21

    Encore un qui fait n'importe quoi, il dépense.

  • g.dupuy le dimanche 6 juil 2014 à 06:20

    Des declarations d un fanfaron mais aucune action,pauvre type et dire qu il est soit disant tres populaire.

  • zoila5 le dimanche 6 juil 2014 à 05:25

    Pompier-pyromane !

  • M9095115 le samedi 5 juil 2014 à 23:32

    Culbuto allume et Manuelo essaye d'éteindre.C'est pour ça qu'on recule dans ce pays

  • M931269 le samedi 5 juil 2014 à 23:01

    Pendant ce temps notre Flan 1er joue les pyromanes et allume des incendies , notre économie brule de partout ! mais c'est pas grave on eteint les incendies a coup de subventions mais le feu ....couve !!

  • frk987 le samedi 5 juil 2014 à 22:17

    Mao se comparait à un timonier, etc........Ils prennent vraiment les gens pour des simples d'esprit !!!!

  • FullOil le samedi 5 juil 2014 à 22:02

    Un président mécano avec boite à outils et 1 premier ministre pompier

  • wotan1 le samedi 5 juil 2014 à 21:18

    nous nous enflammons et brûlons de le voir à l'œuvre.