Valls salue en l'Egypte un "partenaire incontournable"

le
0

* Paris veut poursuivre sa coopération militaire avec Le Caire * Valls soutient le processus démocratique en cours en Egypte * Il prône "un dialogue avec la Russie" dans le dossier syrien par Elizabeth Pineau LE CAIRE, 10 octobre (Reuters) - Manuel Valls a salué samedi au Caire l'Egypte comme "un partenaire incontournable" pour affronter les crises du Moyen-Orient, à commencer par la lutte contre l'Etat islamique. "L'Egypte est un partenaire central, incontournable pour gérer toutes les crises qui affectent la région", a dit le Premier ministre au Caire, où il entamait une tournée qui l'emmènera aussi en Jordanie et en Arabie saoudite, autres alliés de la France dans la lutte contre Daech. Ce dernier thème et la situation chaotique en Libye ont constitué l'essentiel de ses discussions avec le maréchal Abdel Fattah al Sissi, qui dirige l'Egypte depuis mai 2014. Sur le dossier syrien, les deux hommes ont eu "un long échange sur le nouveau contexte créé par l'intervention russe", a rapporté l'entourage du chef du gouvernement français, qui est accompagné en Egypte par le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian. Parvenir à une "solution politique" suppose d'"impliquer l'ensemble des partenaires (et) cela passe aussi par un dialogue avec la Russie", a dit Manuel Valls lors d'une conférence de presse, alors que Paris s'inquiète des frappes russes en Syrie, où Moscou soutient le régime de Bachar al Assad. Pour ce premier voyage dans la région depuis qu'il est à Matignon, il s'est déclaré partisan d'une "Egypte forte" et stable. "UNE EGYPTE FORTE" "La France croit en l'Egypte, en sa stabilité et en son développement", a-t-il dit Manuel Valls. "La France, l'Europe, la Méditerranée, le monde ont besoin d'une Egypte forte et stable". L'Egypte est devenue ces derniers mois le premier client de l'industrie française de défense avec notamment l'achat de 24 avions de chasse Rafale construits par Dassault Aviation AVMD.PA . La marine égyptienne et le groupe Direction des constructions navales services (DCNS) ont signé samedi au Caire, en présence de Manuel Valls et Abdel Fattah al Sissi, le contrat de vente de deux navires porte-hélicoptères Mistral initialement destinés à la Russie. ID:nL8N12A0L La France est pour l'heure le neuvième partenaire commercial de l'Egypte et Manuel Valls a exprimé sa volonté de poursuivre la coopération dans le domaine de la défense et dans d'autres secteurs comme l'énergie, les infrastructures et la ville de demain. Les derniers contrats militaires de la France avec l'Egypte ont été critiqués par des organisations de défense des droits de l'homme au vu de la politique très contestée en la matière du gouvernement du maréchal Abdel Fattah al Sissi. Matignon avait indiqué cette semaine que le Premier ministre évoquerait ces questions avec ses interlocuteurs égyptiens. (Edité par Yann Le Guernigou)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant