Valls ou le retour de DSK par les idées

le
1
Manuel Valls, sur la ligne de Dominique Strauss-Kahn.
Manuel Valls, sur la ligne de Dominique Strauss-Kahn.

DSK n'est pas parti. Il revient en force ! Non pas dans les urnes, mais par les idées, à travers Manuel Valls et Emmanuel Macron. Il se murmure, du reste, que DSK est parfois "à l'oreillette" du locataire de Matignon. Mais chut, c'est "secret de fabrique", dixit DSK. En tout cas, le discours prononcé par le Premier ministre, mercredi, devant la Fondation Jean Jaurès témoigne d'une très grande proximité d'esprit entre les deux hommes. Le "speech" de Valls apparaît très largement inspiré par le texte écrit dix ans plus tôt, en juillet 2004, par Dominique Strauss-Kahn pour le compte de la même fondation. Ne parlons pas de plagiat, ça n'a pas de sens entre deux personnages qui partagent les mêmes convictions.

Valls emprunte à DSK la notion d'"égalité réelle" par opposition à "l'égalité formelle". On retrouve là aussi les propos d'Emmanuel Macron qui tente, à travers sa loi, de porter sur les fonts baptismaux une "gauche qui promeut l'accès égal au marché". "La différence, c'est que Valls répète DSK alors que Macron est capable d'une pensée propre", lâche, vachard, un député hollandiste.

Lire aussi Loi Macron ou loi micron ?

Le Premier ministre part du constat que "selon votre âge, selon que vous ayez ou non un réseau, selon votre adresse, selon que vous soyez une femme ou un homme, d'origine française ou étrangère, vos chances de trouver un emploi - un emploi stable et durable - ne sont pas les mêmes". Dix ans...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le samedi 13 déc 2014 à 09:56

    C'est bien vrai, c'est plus facile d'être un élu quand ont est fonctionnaire et que l'on retrouve son corps d'origine après.ÇA FAIT PARTIE DE CE QUE CERTAINS ÉLUS APPELLENT L'ÉGALITÉ