Valls : «Ne pas minimiser les chiffres de la délinquance»

le
0
INTERVIEW - Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a accepté de répondre aux questions du Figaro sur les stratégies à déployer pour endiguer la hausse des crimes et délits. Dans son esprit, le patron des policiers et des gendarmes ne saurait tomber dans le piège des chiffres.

LE FIGARO - Comment expliquez-vous la hausse subite de la délinquance?

Manuel VALLS - Cela fait dix ans que l'Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales répète que les courbes de la criminalité ne peuvent se calculer avec pertinence que sur des durées suffisamment longues, et donc qu'une hausse subite n'existe pas scientifiquement. Pour cette raison, il établit les statistiques sur 12 mois complets, et non d'un mois à l'autre. Nous n'y sommes pas encore.

Dès mon arrivée, j'ai cessé la pratique qui consistait à fixer aux chefs de services l'évolution chiffrée qu'ils devaient atteindre en fin d'année. Tout le monde ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant