Valls n'augmentera pas le nombre de régularisations

le
0
Le ministre de l'Intérieur annonce au Monde que les clandestins seront régularisés au cas par cas. Il exclut toute régularisation massive et prend comme repère le chiffre de 30.000 par an que réalisait le gouvernement Fillon.

Sur la régularisation des sans-papiers, Manuel Valls se place dans la lignée du gouvernement Fillon. Le ministre de l'Intérieur a annoncé mercredi la préparation d'une circulaire sur la régularisation au cas par cas des clandestins étrangers, tout en excluant de dépasser le chiffre d'environ 30.000 régularisations par an en vigueur sous Nicolas Sarkozy.

«Les régularisations doivent se faire en s'appuyant sur des critères précis, objectifs, compréhensibles, à la fois par ceux qui sont dans cette situation, ceux qui pourraient venir sur notre sol national, et nos compatriotes», déclare le locataire de la place Beauvau dans un entretien au Monde . «Ces critères sont les années de présence en France, la situation par rapport au travail, les attaches familiales, la scolarisation des enfants», précise-t-il, expliquant vouloir «mettre fin à l'arbitraire».

Dans cet exercice de pédagogie, Manuel Valls exclut toutefois une augmentation des régularisations par rapport

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant