Valls n'a pas "honte" de la France, contrairement à Sarkozy

le
2

BERLIN, 22 septembre (Reuters) - Manuel Valls s'en est implicitement pris lundi à l'ancien président Nicolas Sarkozy, qui a dit avoir "honte" de la France quand elle critique les performances trop fortes de l'Allemagne. "Jamais, jamais, évidemment comme chef du gouvernement mais hier comme dirigeant de l'opposition, je ne dirai à mes compatriotes, jamais, que j'ai honte de mon pays", a dit le Premier ministre lors d'une conférence de presse conjointe avec Angela Merkel à Berlin, en réponse à une question sur le retour en politique de l'ancien président français. "Je suis un patriote, j'aime mon pays, j'en connais parfois les faiblesses, je sais qu'il faut le réformer, mais j'en connais les atouts", a insisté le Premier ministre. Manuel Valls a entamé lundi un déplacement de deux jours en Allemagne pour convaincre Berlin de "prendre ses responsabilités" pour relancer la croissance en Europe en laissant la France réduire ses déficits publics à un rythme qui ne compromette pas une reprise encore balbutiante. "J'ai un peu honte quand on demande au meilleur de la classe d'apprendre moins bien ses leçons pour que ceux qui sont derrière puissent avoir une meilleure note", a déclaré dimanche sur France 2 Nicolas Sarkozy, qui brigue la présidence de l'UMP. (Julien Ponthus, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Aston54 le lundi 22 sept 2014 à 15:45

    Encore une fois, on réinterprète les propos. NS n'a pas honte de la France mais a honte que notre exécutif demande à l'Allemagne de faire moins bien afin de paraitre moins mauvais... ce n'est pas du tout le même chose que de dire j'ai honte de la France!!! Et là encore trop peu de journalistes pour relever cette déformation à des fins politiques!!!!

  • LeRaleur le lundi 22 sept 2014 à 15:31

    Valls n'a pas honte, normal, son pays de cœur est l'Espagne.