Valls met en garde contre «deux dangers», l'extrémisme islamiste et l'extrême droite

le
16
Valls met en garde contre «deux dangers», l'extrémisme islamiste et l'extrême droite
Valls met en garde contre «deux dangers», l'extrémisme islamiste et l'extrême droite

L'extrémisme islamiste et l'extrême droite sont deux «dangers majeurs pour la République» qui se «nourrissent l'un l'autre», a affirmé le Premier ministre, Manuel Valls, mardi lors d'un déplacement consacré à l'islam de France à Strasbourg. «Il ne faut pas se cacher des défis auxquels nous faisons face. La montée des populismes, la montée de l'extrême droite, en Europe et dans notre pays, s'alimentent bien sûr aussi de la montée du jihadisme, du terrorisme, et de l'extrémisme radical», a déclaré le chef du gouvernement, venu à l'université de Strasbourg afficher son soutien à des cursus consacrés à la laïcité et à l'islamologie.

«Au fond ces deux extrémismes se nourrissent l'un et l'autre et représentent un danger majeur pour notre démocratie, notre société et notre vivre ensemble», a estimé le Premier ministre dans un discours. «Je suis parfois étonné, indigné, par le fait qu'on n'en prenne pas suffisamment conscience», a poursuivi M. Valls, à l'offensive ces derniers jours contre un Front national en bonne position pour les élections départementales.

«La seule réponse, (...) c'est la République. La seule réponse, c'est la laïcité, c'est l'éducation, c'est l'université, c'est le savoir, c'est l'intelligence, c'est la capacité de vivre ensemble», a-t-il poursuivi. «Sinon notre projet, notre projet national, sera mis en cause», a continué Manuel Valls.

VIDEO. Manuel Valls: «Le populisme et le jihadisme se nourrissent l'un l'autre»

Le Premier ministre, qui plus tôt dans la matinée avait déjà affiché son souhait de s'attaquer à tout ce qui «retarde» l'islam de France, a plaidé pour que les imams suivent des formations, «indispensables» voire «obligatoires» selon lui, en matière de laïcité et de droit. «Il faut des aumôniers et des imams français, francophones, qui apprennent le français qui aiment la France. Et qui adhèrent à ses valeurs. Et aussi des financements ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3366730 le mardi 3 mar 2015 à 19:57

    et l'extrême gauche et le P.S. le porte parole de tous les extrêmes.

  • M2734309 le mardi 3 mar 2015 à 18:59

    LE...plus grand danger : le PS

  • JOG58 le mardi 3 mar 2015 à 18:36

    il a oublié le 3ème danger, les socialos aux affaires

  • pichou59 le mardi 3 mar 2015 à 17:59

    le ps ferme les yeux sur la réalité des problèmes...... on oublie pas les avantages , les bons jobs..... pour les petits copains....etc....

  • M8637171 le mardi 3 mar 2015 à 17:56

    valls il faudrait avoir le même discours envers les gauch istes et les stali niens. ce serait plus crédible.

  • M8637171 le mardi 3 mar 2015 à 17:55

    Il oublie l'extrême gauche (Stali niens du PCF, trotskis tes du PG et internes au PS) qui ont fait par leur influence sur l'élaboration des lois et par leur noyautage de la fonction publique énormément de mal. Il en serait malheureusement de même du FN et des islamis tes extrêmistes.

  • M1961G le mardi 3 mar 2015 à 17:44

    walls aurait dû ajouter le ps très dangereux pour la démocratie . hollande passe son temps a spolier les sans dents , qu'elle honte . le ps va prendre une raclée en 2015 .

  • frk987 le mardi 3 mar 2015 à 17:34

    Cavalair, j'allais l'écrire !!! faut dire qu'avec une telle perche difficile ne la point saisir.

  • cavalair le mardi 3 mar 2015 à 17:01

    le troisieme danger est de garder les socialistes au pouvoir

  • M8743521 le mardi 3 mar 2015 à 16:58

    Enfiler les bonnes paroles, il sait faire, mais traduire ça en actes c'est autre chose. C'est la où l'on reconnait le vrai socialiste!