Valls : les Français «ne voudront plus jamais de Nicolas Sarkozy»

le
12
Valls : les Français «ne voudront plus jamais de Nicolas Sarkozy»
Valls : les Français «ne voudront plus jamais de Nicolas Sarkozy»

Manuel Valls ne s'attaque pas qu'au FN. Mardi soir, le Premier ministre s'en est pris au le président de l'UMP. Les Français «ne voudront plus jamais de Nicolas Sarkozy», a-t-il assuré devant plus de 800 sympathisants socialistes réunis à Dombasle-sur-Meurthe (Meurthe-et-Moselle) à cinq jours du premier tour des élections départementales. Ce bastion de gauche pourrait basculer à droite au soir du 29 mars.

«Faire de la politique, ça n'est pas s'en prendre au président de la République en faisant des calembours, en se comportant comme celui qui anime maintenant des meetings de l'UMP. Quand on tient un discours de militant, on parle des vrais sujets», a-t-il lancé à propos de Nicolas Sarkozy. La veille, les deux hommes, tous deux en meeting dans l'Essonne, s'étaient déjà livré un duel à distance.

«Il faut lui rappeler qu'il n'est plus président de la République, qu'il a été battu. Quand on a été battu à une élection présidentielle, c'est toujours bien de faire un peu d'introspection», a poursuivi le Premier ministre, en demandant à l'ancien chef de l'Etat de «s'élever au niveau, tenir de bons discours, parler de bons sujets».

Manuel Valls a poursuivi en critiquant des propositions de Nicolas Sarkozy, comme celle d'interdire le voile islamique à l'université, «dont on sait parfaitement qu'elle ne peut aboutir», a-t-il estimé. «C'est encore une fois courir après l'extrême droite», a-t-il ajouté, en se disant par ailleurs «choqué» de la décision du maire UMP de Chalon-sur-Saône de retirer les menus sans porc des cantines scolaires.

Dénonçant encore la «violence» de l'ancien locataire de l'Elysée, Manuel Valls a estimé qu'«on ne peut parler aux Français uniquement à travers la revanche. Les Français n'ont pas besoin de revanche, les Français ont besoin d'un débat politique serein», a-t-il estimé.

Quelques minutes auparavant, Nicolas Sarkozy avait critiqué le Premier ministre au journal ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • V.BENACE le mercredi 18 mar 2015 à 14:26

    Propos de campagne..........qui seront vite oubliés.

  • mipolod le mercredi 18 mar 2015 à 09:22

    C'est vrai que Sarko n'est pas LA solution, mais il sera toujours mieux que nos pitoyables social.os. Il faut en finir définitivement avec le socialisme français hérité on ne sait pas comment d'une période préhistorique. Mais il est urgent de limiter l'accès à l'ENA et l'action néfaste des hauts fonctionnaires.

  • bordo le mercredi 18 mar 2015 à 08:59

    Alors voilà, M. le Premier Ministre, en démocratie, il y a un truc un petit peu embêtant que l'on appelle des électeurs, et, même si ils ne sont pas très malins, ils votent comme ils veulent ! C'est dingue, non ? Sans diplôme ni rien, ils votent. et ils décident souverainement. Cela s'appelle le peuple français.

  • M9035148 le mercredi 18 mar 2015 à 08:48

    Les français ne veulent plus de l'ensemble de ses politiciens de droite et de gauche : surtout le flanby et sa clique de brêles....

  • M8129092 le mercredi 18 mar 2015 à 08:19

    il prend ses désirs pour la réalité,mais ce sont les électeurs qui décident

  • lemonon1 le mercredi 18 mar 2015 à 07:50

    je viens , je suis là , je m'en vais, c'est la valse à trois temps !

  • M8252219 le mercredi 18 mar 2015 à 07:01

    Les français n'ont pas besoin de débat politique après 3ans de gouvernement socialiste mais de RÉFORMES . 3ans de gouvernement socialiste c'est 125 milliards d'impôts supplémentaires avec un déficit qui continu d'augmenter et 600 000 chômeurs de plus.AUCUNE RÉFORME D'ENVERGURE CAPABLE DE RELEVER LA FRANCE.

  • M4958114 le mercredi 18 mar 2015 à 06:25

    qui a démonter la France regarder en face les trous les gars quand au petit espagnol il est aussi français que sarko sinon plus !

  • Pienegro le mercredi 18 mar 2015 à 06:25

    Il peut appliquer cette même déclaration à son neo-president Hollande et sa clique de ministre qui auront brillé par leur incompetence.Merci au PS de fabriquer de si beaux exemplaires de parasites profiteurs et anti-français.Je ne sais pas si le FN pourra être capable de faire moins bien mais au moins il défend notre identité culturelle et sont certainement plus patriotes que ces collaborateurs musulmans

  • JOG58 le mercredi 18 mar 2015 à 05:30

    Les français ne veulent surtout plus de Valls hollande et du PS en général tellement ils ont démolis la France.