Valls, l'urgence et la ratiocination

le
0
Manuel Valls mettra-t-il en place les réformes annoncées à temps ?
Manuel Valls mettra-t-il en place les réformes annoncées à temps ?

Dans son discours de politique générale, mardi, à l'Assemblée, Manuel Valls a montré une détermination, un esprit d'entreprise et même, lorsqu'il a repris la parole en fin de séance, une ouverture d'esprit qui contrastaient heureusement avec les sempiternelles accusations sur "l'héritage sarkozyste" de son prédécesseur. L'énergie et le volontarisme qu'il a manifestés en défendant le pacte de responsabilité lancé il y a quatre mois par François Hollande, les baisses de charges précisées, les allègements d'impôts confirmés, la réorganisation du millefeuille administratif proposée, toutes ces réformes, pas suffisantes certes, mais indispensables après deux ans de tergiversation, rappelaient assez largement ce que son homologue italien Mattéo Renzi vient lui-même de proposer pour relancer son pays. C'est vrai que ces deux-là ont des points communs : 51 ans pour Valls, 39 ans pour Renzi, même si le Français est un peu plus âgé, ce sont plutôt des hommes jeunes à ces hautes fonctions . Ils sont tous deux de gauche et le revendiquent. Et ils sont arrivés à ce poste de responsabilité dans les mêmes circonstances : un climat de perte de confiance de leurs pays respectifs pour la politique et ceux qui la pratiquent. Une réforme pas avant... 2021 Mais il y a une différence essentielle entre eux. Le président du Conseil italien est décidé à mettre en application son programme de réformes dans les six mois et s'en donne les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant