Valls inquiet pour la sécurité des ministres

le , mis à jour à 11:08
36
Valls inquiet pour la sécurité des ministres
Valls inquiet pour la sécurité des ministres

« Vous n'êtes pas seulement ministres du lundi au vendredi, mais tout le temps, week-end compris. » Manuel Valls n'a pas vraiment pris de gants pour faire passer le message à l'ensemble du gouvernement, réuni jeudi à Matignon : la sécurité des ministres n'est pas une option, mais une obligation. Et au diable les états d'âme... Autour de la table, les dix nouveaux ministres et secrétaires d'Etat nommés lors du dernier remaniement étaient particulièrement visés. La veille déjà, les 37 chefs de cabinet du gouvernement qui organisent la vie quotidienne d'un ministre s'étaient vus « briefer » par Matignon. « Cela a été clair : interdit de sortir sans être accompagné par un officier de sécurité », souffle un participant.

Ce qui est évident pour les pontes du gouvernement habitués à être suivis comme leur ombre par les fonctionnaires du SDLP (service de la protection du ministère de l'Intérieur) l'était visiblement beaucoup moins pour les petits nouveaux. « C'est nécessaire, même quand je me déplace à la Réunion ? » s'est ainsi benoîtement étonnée la secrétaire d'Etat chargé de l'Egalité réelle, Ericka Bareigts, par ailleurs députée PS de l'île.

Estelle Grelier, élue de Seine-Maritime, a eu beau rechigner au prétexte qu'à Fécamp « tout le monde [la] connaît » et que « ça ne risque rien », rien n'y a fait pour la nouvelle secrétaire d'Etat chargé des Collectivités locales. Quant à Jean-Michel Baylet, qui doit passer le week-end en Argentine pour des raisons familiales, le ministre de l'Aménagement du territoire n'a pas non plus eu le choix : officier de sécurité obligatoire, y compris de l'autre côté de l'Atlantique.

Rares petits moments de liberté

Certes, il n'est pas toujours facile d'être suivi dans ses moindres faits et gestes. Nommé récemment garde des Sceaux à la place de Christiane Taubira, le Breton Jean-Jacques Urvoas a dû apprendre à être escorté, « y ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlemonn4 il y a 11 mois

    Par définition un petit despote est toujours ridicule! Il a vraiment raison de s'en préoccuper, le bougre; d'ailleurs s'ils ont voté la continuité de l'état d'urgence c'était surtout pour se protéger eux, car ils sentent bien que la désespérance qu'ils ont créée depuis plus de 40 ans auprès de la population française, fait qu'ils ressentent qu'ils ne sont plus du tout en odeur de sainteté; l'histoire de la France finit toujours par se répéter; les petits monarques seront chassés tôt ou tard!

  • frk987 il y a 11 mois

    Manolo et tes ministres vous m'inspirez un dégoût inimaginable. Comment OSER déclarer une telle absurdité. Si vraiment vous avez peur, démissionnez , ce serait la moindre des choses. Vu votre salaire et votre inactivité et votre incompétence, le moindre truc, serait un attentat. Au moins vous vaudrez votre salaire, pardon indemnités nettes d'impôts.

  • M7097610 il y a 11 mois

    valls ridicule comme toujours

  • mfouche2 il y a 11 mois

    pas nous ......

  • serval02 il y a 11 mois

    Ils se prennent pour des rock stars.....Sauf que ce qu'ils nous chantent on le l'achètent pas....

  • M6697655 il y a 11 mois

    et apres on s'etonne qu'ils baissent leur pantalon davant la menace islamiste; c'est la peur qui gouverne et par contre-coup toutes leurs décisions se font à l'ombre de leur peur. Du coup ils cèdent à toutes les menaces et nous expliquent que tout ça c'est pour notre bien alors qu'ils nous vendent aux plus violents!!!

  • SuRaCtA il y a 11 mois

    Il a raison d'être inquiet, le goudron et les plumes guettent ces imposteurs...

  • 1259701 il y a 11 mois

    Cest pas pour leur sécurité physique qu'il devrait être inquiet Pépère mais pour leur manque d'intelligence parce que là, il y a vraiment de quoi avoir peur....

  • borzeixa il y a 11 mois

    Préoccupé par la sécurité des copains incompétents comme lui. oui. mais préoccupé par la sécurité des Français vrais NON!

  • smangin il y a 11 mois

    ah ça ira, ça ira, ça ira...les aristocrates à la lanterne...