Valls inflexible : quand Cécile Duflot contre-attaque en latin !

le
8
Valls inflexible : quand Cécile Duflot contre-attaque en latin !
Valls inflexible : quand Cécile Duflot contre-attaque en latin !

Le refus de Manuel Valls de changer le cap de sa politique économique fait l'unanimité contre lui, dimanche. Dans une interview publiée par le «JDD», Manuel Valls a averti qu'il était «hors de question» de changer de politique, jugeant «irresponsables» ses détracteurs à gauche, partisans d'un nouveau cap.

Mailly (FO) : «C'est une erreur». «Je ne pense pas que ce soit utile de dire que ceux qui ne sont pas d'accord avec la politique du gouvernement sont des irresponsables», a réagi Jean-Claude Mailly, le secrétaire général de Force ouvrière. Quant au maintien du cap de la politique économique du gouvernement, «c'est une erreur», estime-t-il. «Il faut savoir réajuster une politique économique quand elle ne fonctionne pas», a-t-il expliqué au micro d'Europe 1. «Sauf si ça reprenait à l'extérieur de la France, on voit bien que ce n'est pas le cas», a-t-il souligné, constatant une croissance nulle dans de nombreux pays européens.

Alors que la rentrée s'annonce difficile, le secrétaire général de FO ménage ses effets. «On fera une réunion interne vers la fin du mois (d'août, ndlr) pour voir comment on envisage la rentrée», annonce Jean-Claude Mailly. Des mouvements sociaux ? «Je n'en suis pas encore là», explique-t-il, attestant d'«un vrai mécontentement» chez les travailleurs. Force ouvrière devrait participer le 10 septembre à une réunion entre partenaires sociaux, sous la férule du ministre du Travail, François Rebsamen.  En juin, le syndicat avait boudé la conférence sociale de François Hollande, tout comme la CGT, Solidaires et la FSU.

Cécile Duflot (EELV) tweete en latin ! «Cuiusvis hominis est errare, nullius nisi insipientis perseverare in error», déclare l'ancienne ministre écologiste Cécile Duflot. Soit, pour les béotiens : «Tout le monde peut se tromper, mais seulement le fou persiste dans l'erreur».

cuiusvis hominis est errare, nullius nisi insipientis perseverare in error ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • j.sallio le lundi 25 aout 2014 à 19:49

    Le gouvernement finance les fonctions publiques de l'Etat par de l'impôt et de la dette. Tous les services ne dégagent aucun bénéfice ou du moins est rentable, à part l'organisme quilutte contre le banditisme et la fraude. Le reste est un gouffre sans fond. Le fonctionnariat devient le parasite des caisses de l'Etat et il ne cesse de croître. Lui couper la tête, il en repousse deux, et avec 60000 fonctionnaires en plus sur son mandat, les français subissent un racket fiscal.

  • j.sallio le lundi 25 aout 2014 à 19:49

    On la disait "stupide" ou du moins certains de son entourage mais n'est-elle pas celle qui ai la lucidité dans cet ex-gouvernementet le courtage de dire les choses à hautes voix et devant le peuple français. D'autres paradent et se prétendent des puitsde sciences, mais au final de résultat est "nul". Le constat est rapide.

  • crcri87 le samedi 23 aout 2014 à 15:41

    Valls ne comprend pas le latin c'est un inculte

  • lsleleu le samedi 23 aout 2014 à 12:47

    On garde le cap .......Ca continue de pas marcher ! on ne fait pas d'économies, le déficit s'alourdie le chômage aussi. alors continuer .

  • M8252219 le dimanche 17 aout 2014 à 14:57

    IL MANQUE TOUJOURS LA RÉDUCTION DES DÉPENSES DE L'ÉTAT.Réduire de moitié le nombre des députés plafonner leurs indemnités, avantages et retraites à 5 fois le SMIG.Supprimer le sénat. Supprimer les promotions automatiques à l'ancienneté dans la fonction publique,revenir: aux 40h hebdomadaires pour TOUS,aux 3 jrs de délais de carence en arrêt maladie pour TOUS,à la retraite à 65ans pour TOUS.Réduire de moitié le nombre des élus dans les nouvelles régions

  • M9095115 le dimanche 17 aout 2014 à 14:40

    Elle n'est pas restée très longtemps au gouvernement mais elle a fait du dégat dans la construction.Alors que veut elle encore,Faire plus de dégat.Nous avons des politiciens en France pour détruire le pays.

  • sarestal le dimanche 17 aout 2014 à 14:15

    ils ont passé le cap..... des 2000 milliards ! BRAVO !!!ht tp://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/09/27/20002-20130927ARTFIG00292-suivez-en-direct-l-evolution-de-la-dette-de-la-france.php

  • sarestal le dimanche 17 aout 2014 à 13:53

    Elle a parfaitement réussi à couler la branche bâtiment en 18 mois. Le minimum serait de se taire une fois pour toute vu la catastrophe économique qu'elle a engendrée.63000 faillites d'entreprises...ça ne lui suffit pas ? ht tp://www.lefigaro.fr/conjoncture/2014/08/11/20002-20140811ARTFIG00101-les-faillites-continuent-de-s-accumuler-en-france.php?pagination=3